UN GESTE DE SOLIDARITE CHRETIENNE FACE A LA BARBARIE TERRORISTE

Nous avons tous été très émus en apprenant que deux français avaient été pris comme otages à la frontière entre le Bénin et le Burkina Faso. Et surtout le sacrifice héroïque de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello pour arracher quatre otages à la sauvagerie de leurs ravisseurs. On a évoqué le massacre du guide des deux otages français, Fiacre Gbedji, marié et père de six enfants. Cet homme était chrétien, faisait partie du diocèse de Natitingou et le séminariste Gildas, qui est actuellement en second cycle au séminaire d’Aix, l’a bien connu car ils ont fait quelques années d’études ensemble et il garde le souvenir d’un homme bon et généreux toujours prêt à rendre service. Avec quelques membres du conseil économique, nous avons pensé qu’un devoir de solidarité chrétienne s’imposait vis-à-vis de son épouse et de ses enfants. Après avoir demandé conseil au père Jean-Noël N’Tcha, qui a été très sensible au geste que nous voulons faire, nous avons décidé d’envoyer à cette jeune veuve la somme de 1000€que le père Jean-Noël portera lui-même au nom de toute la communauté paroissiale. Il est important que ce geste soit accompagné de notre prière à tous pour cette famille et pour tous les habitants du nord du diocèse de Natitingou, pour qu’ils soientprotégés de cette violence inouïe. Nous prierons également pour les autorités béninoises afin qu’elles réagissent et veillent efficacement à la sécurité de la population.

19 mai 2019

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public