1 - L’entraide et la charité ne sont pas facultatives dans la vie des disciples du Christ 

Au même titre que la catéchèse, la célébration des sacrements, la recherche de l’unité et de la communion, le souci des pauvres, et surtout des pauvres qui sont notre prochain, est une dimension constitutive de notre identité. C’est peut-être un peu provocateur de le dire, mais ce qui fait la distinction entre la communion chrétienne de la charité et la philanthropie des grands mouvements humanitaires (indispensables de toute façon), c’est tout simplement que l’humanitaire est d’ordre « général » et gère la relation entre ceux qui donnent et ceux qui reçoivent par l’intermédiaire de structures administratives, tandis que, dans la parabole du bon Samaritain, Jésus nous apprend que la proximité n’est pas une dimension accessoire dans le service et l’amour de celui qu’il nomme précisément le prochain.

                                                       Retour à la liste...                                                      Suite...

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public