AU FIL DES HOMELIES

Photos

VEILLEUR, OÙ EN EST LA NUIT ?

Is 23, 1-18 ; Lc 7, 24-30

Lundi de la deuxième semaine de l'Avent – C

(9 décembre 1985)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

L

 

a personne de Jean-Baptiste dont il est sans cesse question en ce temps de l'Avent, car il est vraiment celui qui marche au devant du Seigneur, au devant du Christ, la personne de Jean réalise ce qu'Isaïe disait dans l'oracle de tout à l'heure : "Veilleur, où en est la nuit ?"

La mission de Jean est d'être ce guetteur, ce veilleur qui, du haut des remparts de la ville, regarde, scrute la nuit pour essayer d'y percevoir les premières lueurs de l'aurore afin d'annoncer à ceux qui dorment encore dans la ville qu'un nouveau jour est venu, que les portes de la ville vont s'ouvrir, que l'on va sonner les cloches pour que tout le monde se remette dans la joie et dans le travail de la journée. Il est ce guetteur qui essaie, à travers la nuit de la longue attente des hommes, à travers aussi la nuit de notre péché, de percevoir la première lueur de l'aurore c'est-à-dire de la miséricorde et du pardon de Dieu, la lueur de notre rédemption.

Et le veilleur répond : "le matin vient, puis vient encore la nuit !" car si l'aurore du pardon nous est accordée, il n'en reste pas moins que nous nous endurcissons dans notre péché, dans notre nuit, et que, sans cesse, il faut que la lumière se lève à nouveau dans nos cœurs, dans nos existences, car nous ne sommes pas fidèles à la lumière et nous avons sans cesse besoin d'un surcroît de ce pardon et de cette tendresse de Dieu.

Aussi bien le veilleur continue-t-il : "Si vous voulez savoir, interrogez, convertissez-vous, revenez!" Si vous voulez que la lumière se lève, il faut que vous vous tourniez vers la lumière, que vous vous convertissiez, que vous retourniez votre cœur. Et c'est tout le sens de la prédication de Jean-Baptiste qui, s'adressant au peuple juif, lui a transmis cet appel : "Convertissez-vous ! Retournez votre cœur car le Seigneur est proche ! Le Messie, le Jour, la lumière vient."

Ce rôle de Jean-Baptiste qui s'est accompli avec plénitude au moment de la première venue du Christ, ce rôle de Jean-Baptiste n'est pas terminé. La mission de Jean-Baptiste a encore lieu, et c'est nous tous qui en sommes chargés. Nous sommes aussi ces veilleurs. Nous devons nous dire les uns aux autres, nous devons dire chacun à notre frère, et notre frère nous le dira à nous : "Voici la nuit et puis le jour ! Convertissez-vous ! Si vous voulez que le jour se lève dans votre cœur, convertissez-vous !" Nous devons sans cesse nous dire cela les uns aux autres, car nous sommes tous envoyés à nos frères comme Jean l'a été pour nous réveiller, pour que cette venue du Christ dont nous avons tellement besoin, pour que cette aurore de sa miséricorde puisse venir d'abord dans notre cœur, puis dans le cœur de nos frères, dans l'humanité, dans ce monde tout entier qui est plongé dans la nuit, dans la nuit de son ignorance, dans la nuit de son péché. Et que cette nuit devienne l'attente de l'aurore, que la nuit du monde prenne un sens. Que ce ne soit pas une nuit sans fin, une nuit sans issue, que ce ne soit pas des ténèbres qui s'épaississent et dont on ne voit jamais la fin ni l'aurore, mais que cette nuit soit toute remplie du désir, de l'attente qui tourne notre cœur vers le Christ qui vient. Le monde ne sait pas qu'il est sauvé. Le monde ne sait pas qu'il est aimé par Dieu. Le monde ne sait pas que la miséricorde de Dieu vient pour remplir les ténèbres de son péché par la lumière de sa tendresse. Mais nous devons être ces guetteurs qui, sans cesse, scrutent la nuit pour voir poindre le jour, qui sans cesse ont la charge de réveiller leurs frères parce que le jour se lève, parce que le Seigneur va venir les visiter.

Ce temps de l'Avent, c'est le temps de notre désir, c'est aussi le temps de cette mission de Jean-Baptiste qui est confiée à chacun d'entre nous d'être les veilleurs et les éveilleurs. Reprenons courage. Reprenons force et ne nous soustrayons pas à cette mission. Soyons au milieu des hommes, des hommes qui ne le savent pas ces guetteurs d'aurore et ces gens qui savent que la lumière vient et qui savent le dire à leurs frères pour que leurs cœurs soient prêts.

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public