AU FIL DES HOMELIES

Photos

LA BONNE NOUVELLE

Is 2, 1-5 ; Mc 1, 1-8

(29 novembre 1988)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

 

L

'évangile de saint Marc correspond exacte­ment à la définition qu'en donnera Pierre au début des Actes des apôtres, quand les Douze seront rassemblés pour trouver un successeur à Jude. "Il faut que soit choisi parmi nous l'un de ceux qui ont accompagné Jésus depuis le moment où Il est entré jusqu'à celui où Il est sorti de parmi nous", c'est-à-dire depuis le baptême de Jean-Baptiste jusqu'au jour de son enlèvement, de son Ascension. L'évangile de saint Marc commence effectivement par le baptême de Jean-Baptiste pour s'achever à l'Ascension, ce qui est le cadre même de l'évangile c'est-à-dire de la pré­sence visible, manifeste, de Jésus parmi nous. saint Matthieu et saint Luc ajoute deux chapitres consacrés à la naissance et à l'enfance de Jésus, ce qu'on appelle le protévangile c'est-à-dire l'avant-propos de l'évan­gile. Quant à Jean, s'il commence par le baptême, il le fait précéder du célèbre Prologue : "Au commence­ment était le Verbe."

Avec saint Marc, nous sommes donc déjà au commencement de l'évangile. Ce commencement c'est précisément l'Ancien Testament, c'est la procla­mation d'Isaïe le prophète : "Voici que j'envoie devant Toi mon messager pour préparer ta route !" L'évan­gile commence donc au moment où l'Ancien Testa­ment accouche, en quelque sorte, de la bonne nou­velle, de l'Alliance Nouvelle. C'est à cette charnière de l'Ancien et du Nouveau Testament que se situe l'évangile. La bonne nouvelle c'est le jaillissement, c'est le surgissement de l'Alliance définitive, à partir de cette lente, longue et laborieuse que nous appelons l'Ancien Testament qui est le récit de la longue Al­liance de Dieu avec les hommes, et plus précisément avec le peuple d'Israël qui résume et symbolise l'hu­manité tout entière en attente du Christ. L'évangile s'origine, s'enracine dans cette promesse, dans la dy­namique de cette promesse.

Ce début de l'évangile de saint Marc est tra­versé d'un grand mouvement : "J'envoie mon messager pour préparer une route" un chemin pour le Seigneur. Jean-Baptiste va proclamer : "Derrière moi vient quelqu'un !" Jean-Baptiste est envoyé. C'est donc toute une mise en route de Dieu vers les hommes. En même temps il nous est dit: "S'en allait vers lui tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem !" Il y a donc aussi une mise en marche des hommes vers Dieu comme de Dieu vers les hommes. C'est cette rencontre merveilleuse entre Dieu qui est à notre re­cherche et les hommes qui, à tâtons, recherchent Dieu, c'est cette rencontre merveilleuse, longuement préparée tout au long de l'Ancien Testament qui constitue l'évangile. La bonne nouvelle, c'est que Dieu et les hommes se sont rencontrés. Dans ce double chemin, ce chemin de l'amour de Dieu qui veut prendre contact avec les homme qui veut les prendre dans ses bras et les étreindre, et des hommes qui cherchent désespérément le sens de leur vie et qui cherchent Celui dont ils pressentent qu'Il peut donner un sens à leur vie, c'est dans cette rencontre que se réalise la bonne nouvelle.

Enfin les hommes qui cherchaient dans les té­nèbres voient se lever une grande lumière enfin le dessein de Dieu s'accomplit. Dieu nous prend par la main, Dieu nous saisit, Dieu nous prend avec Lui. C'est pourquoi le texte est lui aussi un texte de marche en avant : "Toutes les nations afflueront vers la mon­tagne de la maison du Seigneur. Tous les peuples viendront nombreux et ils diront :"Maison de Jacob, marchons à la lumière du Seigneur !"

Que ce temps de l'Avent soit pour nous la ré­alisation concrète, la démultiplication dans chacune de nos vies de cette bonne nouvelle, de cette rencontre entre Dieu et les hommes. Qu'elle soit la rencontre entre Dieu et nous. Que ce soit notre mise en marche vers Dieu, parce que Dieu est sans cesse en marche vers nous. Dieu est à notre recherche. Il est temps que nous nous laissions trouver.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public