AU FIL DES HOMELIES

Photos

DIEU A FAIT GRÂCE

Is 63, 15 à 64, 3 ; Lc 1, 46-56

Jeudi de la quatrième semaine de l'Avent – A

(23 décembre 2004)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

 

V

ous connaissez sans doute cette admirable caricature de Sempé qui a toujours du génie pour les situations invraisemblables. On voit donc sur une double page d'un grand album, par e qu'il ne faut pas lire Sempé en édition de poche, ce serait dommage, donc on voit sur une double page, une foule immense, tous les gens sont réduits simplement à des petites têtes, à des petites boules les unes à côté des autres. Il passe des heures à faire son dessin. Au milieu, il y a une petite estrade, on voit deux ou trois personnages qui se débattent, entourés de ces espèces de traits qui expriment l'émotion et la difficulté, et il y en a un qui dit à son voisin : je ne sais pas comment leur expliquer que le microphone est en panne ! C'est à peu près ce qui nous arrive aujourd'hui, heureusement, la grande sono fonctionne bien, mais le "sans-fil" ne marche pas du tout. C'est pour cela que vous avez entendu des bruits bizarres pendant la première partie de la messe.

Cela m'a beaucoup inspiré pour le sermon. Au fond, l'Avent, c'est comme la caricature de Sempé : comment leur expliquer que la sono ne marche pas ? Effectivement, il y a Dieu au cœur même de sa création, Dieu y est aussi présent avant que maintenant, toujours présent, Dieu Créateur, mais Il essaie désespérément d'envoyer des messages et la sono ne marche pas. C'est le grand problème de l'histoire de l'Ancien Testament, c'est que la sono recommence gentiment à marcher, de temps en temps, on entend crac, crac, crac, dans les haut-parleurs, de temps en temps même on entend une bribe, un petit message, ce sont les prophètes. C'est cela les prophètes, vous savez quand on essaie de réparer les sonos, il y a toujours tout d'un coup : pour essai, un, deux, trois, et ça sort, et tout d'un coup après ca ne marche plus, tout s'arrête, on s'est trompé de fil, etc. L'Avent, c'est exactement cela. C'est pour cela que je trouve extraordinaire que le temps de l'Avent se termine par la lecture que nous venons de faire, car effectivement pour Zacharie que se passe-t-il ? Il a carrément la sono en panne puisqu'il ne peut plus parler. Il est sans microphone, sans possibilité de communiquer, et il faut cependant amorcer et dire les premiers mots de l'aventure du Salut. Au moment décisif, il s'agit de savoir comment cet enfant va s'appeler, Jean-Baptiste, à ce moment-là, il n'y a plus qu'une solution, c'est de remplacer la sono par des tablettes. Il fait apporter des tablettes et il écrit dessus: Jean est son nom. Or, "Johannan" cela veut dire : "Dieu fait grâce". Le premier mot qui repasse sur la sono au moment où elle commence à être réparée, c'est : Dieu a fait grâce.

Je crois que c'est une bonne manière pour nous de graver dans notre mémoire le sens de l'Avent, c'est toute cette énorme période d'essai de la sono, pour essayer de la faire marcher, et finalement quand elle marchera, ce sera effectivement la chair du Christ. Mais auparavant, on a entendu ces petits mots, ces petits craquements, et ce dernier mot qui annonce, et c'est pour cela qu'il est le plus grand des prophètes. Il est le plus grand pas parce qu'il aurait écrit des oracles, il n'a rien écrit, mais il est simplement le plus grand des prophètes parce qu'il a porté le nom même de la miséricorde et du Salut de Dieu : Dieu a fait grâce.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public