AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE NOM

Is 63, 15-64, 3 ; Lc 1, 57-66

Mardi de la quatrième semaine de l'Avent – A

(23 décembre 1980)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

L

 

es noms que portent les grands personnages de la révélation biblique ne sont pas simplement une dénomination, un point de repère, comme nous serions tentés de le penser, pour individualiser et distinguer chacun les uns des autres. La plupart du temps, ces noms ont un sens, car ils désignent une sorte de mission, une sorte d'emprise de la part de Dieu sur la personne qui reçoit ainsi le nom. Or, il est très symptomatique que tout le récit de la naissance de Jean-Baptiste, comme d'ailleurs le récit de beaucoup de naissances dans l'Ancienne Alliance, se caractérise essentiellement par le don du nom.

En soi, tout poussait à ce que Jean porte le nom de son père, Zacharie. Et pourtant il faudra qu'il porte un autre nom. Pourquoi ? Ce n'est pas que Zacharie ne soit pas un beau nom. Il veut dire : "Le Seigneur s'est souvenu", le Seigneur va instaurer un mémorial de ses merveilles dans le cœur de quelqu'un." Et ce fut sans doute la fonction de Zacharie qui, pendant toute sa vie, a accompli le service du Temple, qui n'avait d'autre mission et d'autre utilité que de rappeler sans cesse, au cœur des fidèles, le souvenir des merveilles que Dieu avait faites pour son peuple, ainsi que le souvenir et l'attachement du cœur de ce peuple tout entier à son Dieu. ? Cela voulait dire plus encore. Cela voulait dire : "Le Seigneur s'est souvenu pour nous, Israël était gravé dans la mémoire du cœur de son Dieu".

Mais voici que cela n'est plus suffisant. Il ne suffit plus d'être gravé dans le cœur de Dieu, mais il faut encore que s'accomplisse l'Alliance définitive. C'est ainsi que, déjà simplement par le don du nom qu'il reçoit, Jean est vraiment le précurseur. Jean signifie : "Dieu fait grâce." - "Dieu est en train de donner son amour.'' Dès lors Jean est celui qui sera le messager de la grâce, signifiant à Israël qu'il ne vit plus seulement dans le mémorial des merveilles que Dieu a accomplies pour son peuple en le libérant de l'Égypte, en lui donnant la Terre Promise, en l'instaurant dans le Temple, en le rassemblant en un seul peuple, mais que, désormais, son peuple va vivre dans la plénitude de la grâce et de l'amour de Dieu qui a donné cette grâce et son amour.

Aussi, au moment où nous allons recevoir, où nous allons célébrer le mémorial soyons d'abord Zacharie, pour savoir que Dieu s'est souvenu de notre détresse et de notre misère et qu'Il nous a gravés dans son cœur de toute éternité. Soyons aussi et surtout Jean, témoin du Dieu qui a fait grâce à son peuple par la Nouvelle Alliance qui va surgir comme un feu dans notre vie.

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public