AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'ANNONCE A MARIE

Mi 5, 1-4 a ; Lc 1, 26-38

Mardi de la quatrième semaine d'Avent – A

(20 décembre 1983)

Homélie du Frère Jean Philippe REVEL

Nazareth : Basilique de l'Annonciation

E

 

n ces jours qui préparent Noël, nous célébrons dans toutes ses étapes, le mystère de la venue du Seigneur et c'est aujourd'hui la fête la plus ancienne de l'Annonciation de l'Incarnation du Christ, de l'annonciation à Marie. "Réjouis-toi, Marie !" Les paroles de l'ange sont des paroles de bonheur, des paroles de joie. La salutation de l'ange est une salutation d'allégresse : "Sois dans la joie, Marie, toi qui es comblée de grâce" toi que la grâce, c'est-à-dire l'amour gratuit de Dieu remplit d'une manière débordante. Car depuis toujours Dieu a rempli Marie de sa grâce pour qu'elle puisse être la mère de son Fils. "Réjouis-toi, le Seigneur est avec toi !", c'est le nom même que Isaïe donnait au Sauveur à venir "Emmanuel, Dieu-avec-nous !" Car l'Esprit Saint va venir sur toi, Marie. L'Esprit Saint qui planait sur les eaux, au premier jour de la création pour les rendre fécondes, l'Esprit Saint qui est venu sur les prophètes pour mettre en eux la Parole de Dieu, l'Esprit Saint vient sur toi, Marie, pour faire naître en toi, non pas une parole de Dieu mais son Verbe, cette Parole éternelle qui est son Fils unique. L'Esprit Saint te couvre de son ombre, cette ombre qui est celle de la nuée, nuée qui dans le désert puis dans le Temple de Jérusalem, était le signe même de la présence de Dieu, nuée lumineuse pendant la nuit, nuée d'ombre pendant le jour. Marie est recouverte par la présence de Dieu. Elle est remplie de l'Esprit Saint. La grâce de Dieu l'avait préparée, et voici qu'en elle, Dieu est avec nous, "Emmanuel" et c'est notre joie.

"Je suis la Servante du Seigneur ! Qu'il me soit fait selon ta parole !" Que Ton Verbe, ta Parole éternelle vienne en moi, qu'elle se réalise en moi, qu'elle prenne chair en moi.

"Il sera Roi ! Il prendra le trône de David son père !" C'est bien le Messie, le Messie annoncé à David, le descendant de David qui doit régner à sa place, qui doit restaurer le royaume de David déchiré par le péché des hommes, déchiré par l'exil, anéanti après l'exil. Ce royaume de David qui ne survit que dans ce "petit reste" revenu d'exil voici qu'il va ressurgir dans le Messie, comme Dieu l'avait promis. Mais ce Messie n'est pas un roi comme les autres, Il régnera à jamais. "Son Règne n'aura pas de fin !" Ce n'est pas un règne de la terre : "Mon Royaume n'est pas de ce monde !" Ce n'est pas un règne temporel, un règne temporaire, c'est un règne qui prend le monde pour toujours. "Que ton règne vienne !" disons-nous à notre Père et c'est ce règne du Père que Jésus est venu instaurer parmi nous. Et pour que ce règne advienne, il faut que nous soyons sauvés, il faut que ce Messie soit le Sauveur, qu'il soit Jésus, Jésus Dieu qui sauve, Dieu avec nous. Le Messie, un roi pour toujours, la source de la Joie, le fruit de l'Esprit Saint, la grâce qui comble Marie et qui, au-delà de Marie, comble l'humanité tout entière et nous remplit de sa présence.

Frères et sœurs, avec Marie qui porte en son sein ce Fils qui lui a été donné, ce Fils qui a été façonné en elle par l'Esprit Saint, ce fils qui est le sien et qui est en même temps le Fils de Dieu, avec Marie qui porte en elle le trésor des nations, le désiré des collines éternelles, Celui qui est l'attente de tous les peuples, avec Marie nous marchons vers Noël. Et nous marchons vers ce Noël qui n'a pas de fin puisque le règne commencé ce jour-là ne cessera jamais, puisque cette venue inaugurée ne cesse jamais d'être une venue toujours nouvelle, puisque le Royaume de Dieu s'accomplira en plénitude quand le Christ nous prendra avec Lui, Lui qui est déjà venu avec nous, quand Il nous prendra chez Lui, Lui qui est venu chez nous. Avec Marie, portons en nous cette présence naissante du Christ, cette aurore du monde nouveau. Portons en nous Celui qui est notre désir, Celui qui est notre attente. Nous allons le recevoir tout à l'heure, comme Marie l'a reçu par la Parole de l'ange. Portons en nous ce Christ qui naît, ce Christ qui renouvelle toute chose, ce Christ Sauveur qui est la nouveauté du monde, la nouveauté de notre vie, la nouveauté de chacun d'entre nous, Lui qui, sans cesse, renouvelle notre jeunesse et, par-delà l'usure de notre vie, par-delà l'usure de notre monde, prépare le monde nouveau qui est le sien, qui est le nôtre, qui est notre demeure, notre vraie patrie.

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public