AU FIL DES HOMELIES

Photos

BENEDICTUS

Is 63, 15-64, 3 ; Lc 1, 67-79

Vendredi de la quatrième semaine d'Avent – C

(23 décembre 1988)

Homélie du Frère Jean-François NOEL

 

V

éritable mosaïque de citations bibliques qui nous permet de terminer l'année par une sorte de synthèse de toute la Révélation, ce Benedictus résume admirablement toute l'histoire de Dieu qui se révèle aux hommes, qui a commencé à se révéler à Israël. C'est comme un entremêlement de toutes ces prophéties qui, les unes par les autres, finissent par délivrer leur sens caché jusqu'alors. Et cet hymne d'action de grâces qui reconnaît que Dieu a toujours béni son peuple se termine dans une vision, comme toutes les prophéties. "Et toi, petit enfant, tu marcheras devant le Seigneur et prépareras celui qui s'appellera l'astre nouveau qui viendra illuminer non seulement ceux de ce monde vivant mais aussi ceux de la ténèbre, pour conduire tous les hommes sur un chemin de paix !"

Encore faut-il reconnaître, à certains endroits, des phrases que nous avons coutume de réciter et qui ne sont pas si faciles à comprendre. "Ainsi fait-il miséricorde à nos pères !" Un exégète reconnaissait qu'il est étonnant que Zacharie tente de redire que Dieu continue de faire miséricorde à ceux qui n'ont plus besoin de miséricorde puisqu'ils sont déjà passés "dans l'ombre, dans l'attente de Dieu, dans l'attente du Paradis nouveau". Mais il définissait là qu'il a fallu de nombreuses prophéties, de nombreux courants de ces prophéties pour que l'homme découvre que l'Alliance ne pouvait pas se comprendre sans la miséricorde. Lorsque Dieu a commencé à énoncer son Alliance avec les hommes de l'Ancien Testament, les hommes l'ont entendue comme un échange, comme une fidélité à une Loi. Et il a fallu beaucoup de drames, de douleurs, de ruptures, d'exils pour qu'ils découvrent, souvent avec beaucoup d'amertume, qu'ils ne pouvaient pas, par eux-mêmes, se tenir fidèles à cette Alliance, et qu'il leur fallait comme un élément nouveau pour tenir dans cette alliance que, sans cesse, ils rompaient, et que Dieu renouvelait dans son amour pour les hommes. Ainsi Dieu a-t-il ajouté comme ce ciment, qui nous est aujourd'hui si familier, mais qui a nécessité tant d'années pour que l'homme le découvre, et qui veut dire que Dieu "ne compte pas le péché", que l'Al­liance sera éternelle et qu'elle touche tous les hommes quels qu'ils soient, et cela malgré leur péché.

C'est cela le nouvel élément que Jérémie, Ezéchiel et le deutéro-Isaïe vont ajouter aux premiè­res prophéties de cette alliance en disant qu'il s'agit d'un cœur nouveau, que l'alliance va forger dans le cœur de l'homme. Il s'agit d'un temps nouveau, il s'agit d'une Jérusalem nouvelle qui exulte et danse de joie. C'est cela l'Alliance imprégnée de miséricorde. Et c'est pour cela que Zacharie proclame : "Ainsi fait-il miséricorde à nos pères !" Dieu s'est engagé à ce que les péchés de nos pères et nos péchés d'aujourd'hui ne comptent en rien dans l'équilibre de la réalisation de l'alliance entre Lui et nous. Il a fallu ce chemin-là, il a fallu cette façon dont Dieu s'engage totalement, de tout son Etre, dans toutes les générations en disant : "Quels que soient vos péchés, je ne reviendrai pas sur l'Alliance que j'ai signée avec vos pères, car je leur ai promis que je vous ferai miséricorde." Et Dieu fait miséricorde à cause de nos pères, à cause de ceux qui ont reçu la révélation avant nous et qui ont préparé les chemins.

Nous qui avons l'habitude de tout mêler, al­liance et miséricorde, essayons de mesurer l'immense amour et l'immense tendresse de Dieu qu'il a fallu pour, imprégnant ce premier échange avec l'homme, Il ajoute ce qui était nécessaire pour que cette alliance tienne c'est-à-dire sa miséricorde. Alors nous pour­rons peut-être marcher nous aussi devant le Seigneur afin d'annoncer ; comme Jean-Baptiste l'a fait, mais nous sommes déjà plus grands que lui à cause de Dieu, annoncer l'astre nouveau qui viendra briller pour un matin qui n'aura pas de fin pour tous les hommes. Ainsi pourrons-nous, à Noël, annoncer un Noël vrai, total pour toute l'humanité qui l'attend avec tant de soif.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public