AU FIL DES HOMELIES

Photos

LA QUESTION

Ct 2, 8-14 ; Lc 1, 39-45

Jeudi de la troisième semaine de l'Avent – A

(20 décembre 2007)

Homélie du Frère Bernard MAITTE

 

L

a question que pose Élisabeth est une question que nous pourrions poser : "Et comment m'est-il donné que la Mère du Sauveur vienne jusqu'à moi ?"

Comment m'est-il donné de connaître de pouvoir comprendre, de pouvoir saisir quelque chose de Dieu ? Comment m'est-il possible de recevoir comme Élisabeth le Saint Esprit et de jaillir dans un acte de louange dans cette manière même qu'elle a de rendre grâces ?

Comment m'est-il donné que le Seigneur me visite ? Comment m'est-il donné que le Seigneur m'aime ? Comment m'est-il donné que le Seigneur vienne jusqu'à moi ? Comment m'est-il donné que le Seigneur veuille tellement être proche de moi qu'il se donne dans le mystère de son eucharistie ? Comment m'est-il donné de pouvoir accueillir au plus profond de ce que je suis, à l'intérieur même de ma chair et de mon corps le Corps même du Seigneur dans son eucharistie ? Comment m'est-il donné de vivre de la grâce de Dieu de tout ce que le Seigneur veut faire pour moi ? Comment m'est-il donné que les merveilles de Dieu puissent s'inscrire dans l'existence de mon quotidien ? Comment m'est-il donné que peu à peu la visite du Seigneur me transforme et me transfigure en enfant de lumière ?

Comment m'est-il donné que Dieu m'aime tant qu'Il se soit donné dans ce mystère même de sa croix ? Comment m'est-il donné que je puisse rencontrer Dieu dans la prière, dans la rencontre avec les autres ? Comment m'est-il donné que Dieu m'aime autant qu'Il veuille être en moi, avec moi ?

Posons-nous la question. C'est tout le mystère de Noël.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public