AU FIL DES HOMELIES

Photos

JUDA LE LION

Gn 49, 1-2+8-10

(17 décembre 1990)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL 

Murbach : Lion 

D

ans cette longue liste de générations que nous donne la généalogie de Jésus d'après saint Matthieu, la première lecture tirée du Livre de la Genèse nous invite à nous arrêter sur la personne de Juda. Ce passage est extrait des bénédictions que Jacob, au moment de sa mort, donne à ses douze fils, les douze patriarches qui sont à l'origine des douze tribus d'Israël. Parmi Juda, le quatrième fils de Jacob, reçoit une bénédiction privilégiée, particulière, car Juda est l'ancêtre du Christ.

       "Juda sera loué par ses frères, sa main sera victorieuse de la nuque de ses ennemis et les fils de son père s'inclineront devant lui." En effet, la tribu de Juda est celle dont est issu le roi David et les onze autres tribus ont été soumises à la royauté issue de Juda. C'est pourquoi Juda est comparé à un lion qui est le roi des animaux. La royauté de David sera victorieuse des Philistins et des ennemis qui l'environnent Mais ce qui est annoncé de la royauté de David vaut à un niveau bien plus profond encore de Celui qui sera le roi par excellence, le Messie, le nouveau David, le roi selon le cœur de Dieu, Jésus-Christ.

       Il est annoncé mystérieusement dans cet oracle : "Le sceptre ne s'éloignera pas de Juda ni le bâton de commandement de ses pieds jusqu'à ce que vienne Celui à qui il est." Formule un peu obscure. "A qui il est" c'est-à-dire à qui Juda, roi de ses frères appartient. Juda est à Celui qui doit venir. "Celui qui doit venir" est donc tout à la fois le descendant de Juda et son maître car toute la bénédiction donnée à Juda et à ses descendants n'a de sens qu'à cause de ce descendant par excellence, "Celui à qui il est", à qui Juda et tous ceux qui sont de sa lignée appartiennent. C'est Lui qui sera "le Lion" par excellence parce qu'Il sera le roi.

       Quand saint Ephrem commente la Passion du Christ, il dira au moment où Jésus meurt sur la croix : "On dirait un lion qui dort !" C'est ce que nous lisons le samedi saint aux ténèbres. Ce lion qui dort c'est le roi qui meurt pour son peuple, qui s'endort de ce sommeil de la mort dans lequel s'accomplit sa royauté, car son Royaume n'est pas de ce monde. Ce n'est pas une royauté sur les ennemis politiques, mais son Royaume est un royaume éternel qui ne passera pas et son pouvoir s'étend sur les ennemis spirituels c'est-à-dire sur le prince de ce monde, sur Satan et sur tous les anges du mal.

       "Tous les peuples lui obéiront. Il liera à la vigne son ânon, le petit d'une ânesse." Voici donc évoquée cette entrée du Christ à Jérusalem le jour des Rameaux quand Il prendra comme symbole de sa royauté cette monture si humble, si pauvre, l'ânon.

       "Il va laver son vêtement dans le vin et dans le sang,"  car à travers le vin qui devient son sang c'est le sacrifice du Christ qui est annoncé par avance dans cet oracle. C'est par son sacrifice que le Christ régnera, c'est dans l'humilité de sa croix que le Christ sera roi, c'est en donnant son sang qu'Il sera vainqueur de ses ennemis.

       Voici donc que ce texte si ancien, si mystérieux au moment où Jacob l'a prononcé, nous pouvons le relire à la lumière de l'évangile, en y voyant cette annonce voilée mais si profonde du mystère du Christ dont la royauté s'exercera dans l'humilité et par le sacrifice du don de sa vie, par l'offrande de son sang. Et à ce moment-là, "tous les fils de son père" c'est-à-dire nous tous qui sommes adoptés comme enfants par Dieu Notre Père et qui devenons les frères du Christ, tous nous nous inclinons, tous nous nous prosternons devant Lui pour adorer cette royauté par laquelle Il nous a sauvés.

       Au moment où s'approche la fête de Noël, il est bon de relire ainsi ces vieux oracles dans lesquels s'enracine le mystère de Jésus, afin de prendre conscience de cette longue pédagogie de Dieu qui, à travers les générations et les siècles, a préparé la chair de son fils et le mystère de sa royauté et de son sacrifice pour notre rédemption.

       AMEN


 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public