AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'ENRACINEMENT DANS L'HUMANITÉ

Gn 49, 1-2+8-10 ; Mt 1, 1-17

Vendredi de la troisième semaine de l'Avent – A

(17 décembre 2010)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

Orbais : Jessé

 

F

rères et sœurs, cette page d'évangile est un peu fastidieuse avec cette longue liste de noms. C'est un peu notre faute, si nous connaissions mieux l'Ancien Testament, nous pourrions au passage saluer beaucoup de ces noms qui font partie de l'histoire d'Israël.

Quelques remarques. Tout d'abord, il y a dans la liste, des femmes qui sont nommées dans cette généalogie, et si l'on remarque de près, ces femmes sont ou bien des pécheresses, comme la prostituée Rahab, ou bien des étrangères comme la moabite Ruth. C'est dire que la généalogie de Jésus n'est pas simplement une généalogie qui va de saint en saint, et de roi en roi, mais c'est une généalogie qui ramasse un petit peu toute l'humanité avec ce qu'elle a de meilleur mais aussi ce qu'elle a de pire. Ce qu'elle a de meilleur, c'est Abraham, c'est Isaac, c'est David, mais elle a aussi de pire notamment le roi Manassé, un roi pervers qui a réintroduit en Israël et à Jérusalem les divinités païennes. Il y a de tout dans la généalogie du Christ. Ces femmes sont comme je vous le disais, ou bien des pécheresses ou bien des étrangères, ou bien encore le fruit d'un adultère comme Bethsabée la femme d'Urie.

Une autre remarque importante aussi c'est que cette généalogie aboutit non pas à la vierge Marie, mais à Joseph : "De Jacob naquit Joseph, l'époux de la vierge Marie qui fut la mère de celui qu'on appelle Christ". Précisément, Joseph qui n'est pas le père de Jésus, sinon son père adoptif, est celui qui lui assure la généalogie, qui l'enracine dans la race de David selon la promesse de Dieu, et dans la race d'Abraham. C'est important de comprendre le rôle de Joseph qui a communiqué à Jésus toute sa généalogie. C'est par Joseph et non pas par Marie que Jésus est de la race d'Abraham et de David. C'est l'importance de la paternité adoptive qui, chez les juifs, peut ainsi donner l'enracinement dans une généalogie.

Ainsi, le Christ nous est présenté dans son humanité d'Israël, le peuple élu, choisi pour porter précieusement la promesse que Dieu a faite à Abraham que ses enfants seraient nombreux comme les étoiles du ciel et les grains de sable de la mer, et que ses enfants seraient chargés d'annoncer au monde la miséricorde et le pardon de Dieu.

Que cette généalogie prenne pour nous une signification. Qu'elle soit l'occasion de rendre grâces. Dieu a voulu se faire homme en s'enracinant dans l'humanité, en s'enracinant dans la chair de Marie et dans la généalogie de Joseph. Jésus a voulu ainsi être l'un de nous en plénitude, il est vraiment homme en même temps qu'il est vraiment Dieu. Rendons grâces au Seigneur qui nous a fait ce cadeau merveilleux de venir se faire lui-même homme parmi les hommes pour nous sauver.

 

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public