Comme vous le savez maintenant, les nouvelles dispositions concernant le mariage civil en France ont été présentées en conseil des ministres et seront discutées par les députés pour aboutir à une loi. Il y a plusieurs manières de réagir d’abord en tant que citoyen à ce « projet » qui met en cause les structures fondamentales de la société. La première manière est de s’informer : outre l’information journalistique habituelle qui n’est pas toujours à l’abri des simplismes, on peut recommander le document publié par la Commission Famille et société de la Conférence épiscopale française, Élargir le mariage aux personnes de même sexe ? Ce document se trouve sur internet à la référence suivante :

http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/textes-et-declarations/elargir-le-mariageaux-personnes-de-meme-sexe-ouvrons-le-debat-note-du-conseil-famille-et-societe-14982.html

De la même façon, le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim a publié un document très intéressant également, qui peut être consulté sur le site :

http://fr.scribd.com/doc/110325519/Mariage-homosexuel-homoparentalite-et-adoption-Ce-que-l-on-oubliesouvent-

de-dire-Essai-de-Gilles-Bernheim-Grand-Rabbin-de-France

Pour une réflexion purement philosophique et juridique, sur la question, on pourra aussi consulter le livre de Thibaud Collin intitulé le « Les lendemains du mariage gay : vers la fin du mariage ? Quelle place pour les enfants ? » Edition Salvator 2012. Livre un peu difficile mais qui cite abondamment et réfute les positions inverses.

 

 

Par ailleurs, il semble important de faire connaître à ceux qui ont été élus notre manière de penser sur cette grave question. Plutôt que de leur envoyer une circulaire toute faite, reprenant tout l’argumentaire en détail (qu’ils sont censés connaître …), il semble qu’un simple mot personnalisé rédigé par chacun de nous serait plus adéquat. Pas de long discours, mais simplement faire part au député ou au sénateur que la question du mariage telle qu’elle est abordée dépasse la simple décision d’une assemblée politique et relève d’un débat de société ; que donc, on attend d’un élu qu’il ne vote pas en fonction d’une simple discipline partisane, mais qu’il ait la loyauté de reconnaître les limites de son pouvoir en ce domaine.

Voici quelques coordonnées utiles :

– pour Monsieur le Député Jean-David Ciot

email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

son adresse au Puy Sainte-Réparade :

Monsieur Jean-David Ciot

Communale 214

13610 Le puy Sainte Réparade

- Pour Monsieur Jean-Noël Guérini

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Adresse postale :

Monsieur Jean-Noël Guérini

Sénateur des Bouches-du-Rhône

Casier de la Poste,

15 rue de Vaugirard,

75291 Paris Cedex 06

- Pour Madame Sophie Joissains :

email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Adresse postale :

Madame Sophie Joissains

Sénateur des Bouches-du-Rhône

Casier de la Poste,

15 rue de Vaugirard,

75291 Paris Cedex 06

- Michel Vauzelle

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- Christian Kert

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- Jean-Claude Gaudin

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

D’autres manifestations d’opinion sont prévues : c’est à chacun de voir ce qui constitue la manière la plus vraie et la plus utile d’affirmer ses convictions dans ce type de débat dont les enjeux sont extrêmement graves …

 
Copyright © 2017 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public