AU FIL DES HOMELIES

Photos

LA RÉSURRECTION DE LAZARE, ANNONCE DE LA RÉSURRECTION DU CHRIST

Ez 37, 12 b-14 ; Rm 8, 9-11, Jn 11, 1-45
Cinquième dimanche de carême - année B (25 mars 2012)
Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL


Lazare ! Viens dehors ! (Reuilly)
Frères et sœurs, la résurrection de Lazare dont nous avons entendu le récit il y a quelques instants est un des événements les plus marquants de tout l'évangile. C'est pourquoi ce dimanche est d'une importance capitale, il nous introduit à la Passion du Christ, à la Pâque qui va commencer dimanche prochain.

Résurrection de Lazare, c'est sans doute le plus grand miracle qu'ait accompli Jésus. Résurrection de Lazare, c'est aussi l'événement qui va déclencher ultimement le complot des juifs contre Jésus et la décision de la mettre à mort. Résurrection de Lazare, c'est surtout l'annonce, la révélation de la résurrection de Jésus. Vous avez entendu le dialogue de Jésus avec Marthe : "Ton frère ressuscitera dit Jésus. – Oui, je sais il ressuscitera au dernier jour. – Je suis la Résurrection". Jésus ne dit pas qu'il n'y aura pas de résurrection au dernier jour, mais il dit que cette résurrection, c'est lui qui en est le vecteur, c'est lui qui rayonne de sa vie sur toutes les vies caduques qui sont les nôtres.

"Je suis la Résurrection, ton frère ressuscitera. – Lazare ! Viens dehors". Jésus manifeste par la résurrection de son ami qu'il a le pouvoir sur la vie et sur la mort. Ce pouvoir est seulement symbolisé par la résurrection de Lazare, car elle n'est qu'une annonce de la résurrection du Christ et de la résurrection de l'humanité tout entière. Quand le Christ ressuscite il ressuscite pour une vie nouvelle, non pas pour continuer sa vie passée, mais pour entrer dans une vie nouvelle, la vie de la résurrection, c'est-à-dire cette vie dans laquelle sa nature humaine est divinisée par le contact de sa nature divine. Jésus entre dans une vie nouvelle et il y entre pour toujours. "Le Christ ressuscité des morts ne meurt plus" nous dira saint Paul. C'est donc une victoire totale sur la mort qui introduit avec Jésus tous ses disciples dans cette résurrection absolue, terminale dans laquelle l'humanité tout entière sera appelée à vivre éternellement avec le Père, le Fils et le Saint Esprit.

Ce n'est pas de cette résurrection-là que Lazare va bénéficier. Certes il est sorti du tombeau, certes il était enseveli dans la mort depuis quatre jours, ce qui chez les juifs symbolise le début de la corruption et donc le caractère inéluctable et irréversible de la mort. Il était entré dans la mort et Jésus va l'en faire sortir et Lazare reçoit un supplément de vie, mais de vie terrestre, car si Lazare a repris vie, c'est pour un temps seulement, car ensuite comme tous les hommes, il est mort et a été enseveli une deuxième fois. La vie qui est donnée à Lazare par sa résurrection, c'est la vie de la terre, c'est la vie quotidienne, ce n'est qu'un supplément de vie.

C'est un peu ce qui se passe avec le sacrement de l'onction des malades. Nous nous posons souvent cette question : pourquoi ce sacrement qui est fait pour la guérison des malades n'opère-t-il pas cette guérison dans tous les cas ? Il y a des malades qui sont guéris par l'onction, mais beaucoup d'autres ne le sont pas. Il faut comprendre que là aussi, la guérison de ces malades n'est qu'un signe annonciateur de la vie qui doit être victorieuse de la mort. L'onction des malades nous prépare au don suprême de notre vie à Dieu mais ce don chez certains d'entre nous est manifesté par une victoire sur la maladie.

Il y a ainsi dans l'évangile, des signes annonciateurs qui nous préparent à la résurrection du Christ. C'est le cas de cette résurrection de Lazare, le plus spectaculaire des miracles accomplis par Jésus. En écoutant ce texte, laissons-nous envahir par la présence de Jésus qui est la Résurrection : "Je suis la Résurrection", pour que cette résurrection commence déjà à agir en nous au fond de notre cœur, au fond de notre corps, en annonce, en symbole, en commencement de notre résurrection finale qui nous fera entrer pleinement dans la vie du Christ au diapason de cette vie éternelle.

 

 

AMEN

 

 

 

 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public