AU FIL DES HOMELIES

Photos

FAIRE OU ÊTRE ?

Dn 3, 13-20+46-52+91-92+95 ; Jn 10, 17-39

Jeudi de la cinquième semaine de carême – C

(16 mars 1989)

Homélie du Frère Jean-François NOEL

 

L

a vocation de chacun de nous sur cette terre est de bâtir, de construire, de gérer la terre qui nous a été confiée. Nous avons été nommés à ce poste incroyable de gestion de la terre créée par Dieu. Nous sommes, au bout des mains de Dieu, comme des instruments permettant de faire fructifier cette terre par l'intelligence et par la foi. Et un jour, Dieu nous demandera, malgré toute la générosité, tout l'élan et toute la bonté que nous avons pu mettre dans notre œuvre, Dieu nous demandera de nous détourner de cette œuvre et d'accepter qu'elle se détruise. Et non seulement ce que nous aurons fait, mais notre propre vie, Dieu nous demandera aussi d'accepter qu'elle s'en aille.

C'est un peu le sens de ces paroles de Jésus. Le véritable chef-d'œuvre n'est pas ce que nous ferons mais ce que nous serons.

Ainsi Il ne nous demandera pas de faire une œuvre, comme en ce moment, mais de devenir l'œu­vre de Dieu. Et il nous faut passer par l'œuvre de nos mains ou de nos esprits avant de devenir vraiment l'œuvre des mains et de l'Esprit de Dieu.

C'est cela la vie, l'apprentissage de ce pas­sage. Nous commençons par faire et nous apprenons, un peu, à être. A être, oh non plus pour nous-même, car nous ne pourrions l'accepter, mais à être à cause de Lui, pour Lui.

C'est ainsi que le Christ n'a pas d'œuvres à faire, car Il est l'œuvre de Dieu. Il est le chef d'œuvre de Dieu et nous sommes tous avec Lui ses futurs chefs d'œuvre.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public