AU FIL DES HOMELIES

Photos

LA VÉRITÉ VOUS RENDRA LIBRE !

Gn 18, 1-14 ; Jn 8, 31-46 a

Mardi de la cinquième semaine de carême – B

(8 avril 2003)

Homélie du Frère Jean-François NOEL

 

N

ous n'aurons jamais fini de vaincre en nous la résistance qui consiste à penser que la religion est du côté du "défendu" et du "per­mis". Instinctivement, nous retomberons toujours là-dedans, ce ne sera jamais acquis totalement et défini­tivement, c'est une sorte de premier instinct, un peu précaire, qui fait que tout ce qui nous dépasse, nous inquiète, nous transcende et que nous nommons dans le vaste domaine de la religion, pour nous, sert de Loi.

Nous ne pouvons pas penser qu'un jour, nous aurons définitivement, si d'ailleurs nous reconnais­sons le conflit qu'il y a en nous, nous ne pouvons pas penser qu'un jour nous aurons définitivement vaincu cette pente, cette tentation. Et Jésus, par rapport à ces pharisiens, tente de leur dire : "Vous ne savez pas que vous ne voyez pas, mais vous ne voyez pas ! vous ne savez pas que vous n'entendez pas, mais vous n'en­tendez pas !" Il n'y a pas pire que de montrer à quel­qu'un qu'il ne voit pas quand il est certain d'avoir vu, c'est le péché irréductible : "Si, si, j'ai vu. Si, si, j'ai entendu, Si, si …" Il y a en nous une sorte de convic­tion qu'au fond, nous savons un certain nombre de choses, et que nous avons simplement à nous garantir par des garde-fous (le mot est bien choisi), ce qu'il ne faut pas faire. L'évangile est en plein air, il est en plein vent, il est dans ces deux mots que nous avons entendu, et nous n'aurons jamais fini d'en découvrir l'éclat, le scintillement définitif et éternel : "La vérité vous rendra libre".

La vérité ne s'accouche pas de notre esprit, elle est la Présence de Dieu dans notre vie. Il y a un effet immédiat, incroyable à la rencontre de l'homme et de la vérité, qui est sa liberté. S'il y a des éléments qui sont la preuve que l'évangile est écrit de Dieu, c'est bien ces passages-là, c'est une chose que même les philosophes (je pense aux anciens, aux grecs), n'ont pu approcher : la vérité vous rendra libre.

Pour moi, c'est une pièce quasi maîtresse, c'est une poutre centrale de l'évangile qui continue d'éclairer comme à l'avance toute la folie du message du Christ. Il n'y a que l'homme nouveau qui vit en totalité cette affirmation de l'évangile : la vérité vous rendra libre.

Frères et sœurs, que cette affirmation solide, ferme et pleine de résurrection, conduise notre vie aujourd'hui, demain, la conduise jusqu'à Pâques.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public