AU FIL DES HOMELIES

Photos

FILS DE DIEU

Gn 22, 1-13 ; Jn 8, 31-46 a+51-59

Mercredi de la cinquième semaine de Carême – C

(26 mars 1980)

Homélie du Frère Michel MORIN

U

 

ne fois encore, ils voulurent l'arrêter, mais une fois encore Il leur échappa. Cependant, c'est la dernière fois puisque la prochaine rencontre du Christ et des juifs, ce sera à Gethsémani, et là, le Christ, venant accomplir l'œuvre du Père, ne leur échappera pas.

Ainsi donc, nous arrivons à ces moments ultimes du témoignage du Christ, l'Envoyé du Père. C'est autour de cette appellation, Fils de Dieu, que tout le procès du Christ va tourner. D'ailleurs, Fils de Dieu ce sera l'accusation qui sera reprise pour le condamner. Fils de Dieu, ce sera aussi le premier témoignage des nations païennes devant le Christ mort en croix, par cette réflexion, par cette profession de foi du centurion romain : "Vraiment, cet homme est le fils de Dieu !"

Le Christ est venu sur la terre envoyé par le Père. Dans son baptême, dans sa transfiguration, le Père a témoigné pour lui, en disant :"Celui-ci est mon fils bien aimé, écoutez-le." Et maintenant, dans le baptême de sa mort, dans la transfiguration de sa résurrection, le Fils témoigne pour le Père. "Si vous ne me croyez pas, moi, croyez au moins les œuvres du Père." - "Non pas ma volonté, Père, mais ta volonté ! "

Et ceux qui croiront, ce sont ceux qui auront écouté cette parole : "Mes brebis écouteront ma voix".

Nous voici au pied de l'ultime témoignage du Christ, de l'ultime présence de la lumière dans un monde de ténèbres qui refuse encore la lumière. Le Christ, désormais, ne parle plus en paraboles, Il ne parle plus en images, Il parle en toute clarté. "Oui, je suis Fils de Dieu." - "Oui, je suis venu accomplir l'œuvre du Père et je suis venu pour que vous croyiez en cette œuvre du Père."

Frères et sœurs, c'est avec autant de clarté dans notre cœur dans nos paroles, dans notre esprit, que nous devons entrer dans ces jours qui arrivent. C'est-à-dire, entrer dans le témoignage du Fils, dans la vie que le Fils va donner pour manifester le don que le Père veut nous faire. C'est en toute clarté qu'il faut, non seulement accompagner le Christ désormais aux prises avec ses accusateurs, il faut aussi vivre avec Lui ce témoignage. Et c'est dans la mesure où nous aurons vécu ce témoignage du Fils de Dieu que nous deviendrons, nous aussi fils de Dieu dans sa mort et dans sa résurrection.

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public