AU FIL DES HOMELIES

Photos

ES-TU LE MESSIE ?

Jr 15, 10-11+15-21 ; Jn 11, 45 - Jn 12, 11

(26 mars 1988)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

 

Walcourt : Basilique Notre-Dame
Christ aux liens 

A

ussi différents qu'ils puissent paraître au premier regard, les deux épisodes que nous venons d'entendre ont un lien extrêmement précis, dans le fil de l'évangile de Jean. Il s'agit de montrer comment, par les voies mystérieuses de la providence et de l'économie de Dieu, Jésus est effectivement manifesté comme le Messie désigné qui doit sauver le monde.  En effet, pour le peuple juif de l'époque, le problème n'est pas tant de savoir qu'il y aura un Messie, que le Messie viendra, mais de savoir qui il est. Cette question de l'identité du Messie court à travers tous les témoignages apostoliques que ce soit au titre d'une question que se posent les foules, que ce soit au titre des affirmations de foi lorsqu'il s'agit de dire que Jésus est le Seigneur, le Messie envoyé et désigné pour Israël.  

       Or dans les textes que nous venons d'entendre, deux personnages aussi différents que le grand-prêtre Caïphe d'un côté et Marie qui, avec Marthe et Lazare avait accueilli Jésus dans sa maison, accomplissent l'un et l'autre prophétiquement la même tâche de manifester, de désigner Jésus comme Messie. Bien entendu ce n'est pas de leur propre initiative qu'ils le font. Jésus est déjà désigné par son Père comme le Messie, depuis le commencement de sa mission publique, au moment du baptême de Jean. Mais c'est comme si la désignation de Jésus comme le Messie par son Père, c'est comme si la voix qui vient du haut des cieux voulait trouver le confort, l'appui, le soutien du témoignage de la création. Et ce témoignage viendra à partir de deux personnes. D'une part Caïphe, qui par sa parole qui est un calcul cynique désigne : "Celui qui meurt pour tout le peuple" et Jean précise : "non seulement pour tout le peuple mais pour rassembler les enfants de Dieu dispersés." Voilà la première prophétie qui désigne Jésus comme Messie. Elle est faite à l'encontre même de l'intention de celui qui la prononce. La prophétie de Caïphe s'accomplit comme à son insu. Il en sera d'une certaine manière l'artisan en organisant le procès du côté juif, mais de toute façon il aura prophétisé, il aura lui-même désigné le Messie. Et le complot ou les calculs politiques qu'il élabore à ce moment-là avec le Sanhédrin tournent autour de la même question : "Es-tu, oui ou non le Christ, le Fils du Béni ?"

       Le deuxième c'est celui de l'onction. "Messie" désigne précisément "celui qui a reçu l'onction". Certes, lors de son baptême au Jourdain, Jésus a reçu la plénitude de l'onction de l'Esprit Saint. Depuis, l'Esprit n'a cessé de reposer sur Lui, de Le conduire et de Le guider de façon efficace dans sa mission. Maintenant, il s'agit d'une sorte d'onction sacramentelle où Marie fait voir à la foule des Juifs rassemblés et principalement aux apôtres, elle qui est une femme, elle qui est le symbole de la création en tant que la création reçoit l'amour de son Seigneur, Marie oint les pieds de Jésus. Au nom de toute la création, Marie dit par son geste, prophétise que Jésus est le Messie désigné par Dieu. C'est pourquoi Jésus peut prophétiser que son geste aura une répercussion et une portée universelle, non pas simplement parce que les mass-media de l'évangile seront bien organisés mais beaucoup plus profondément parce que, déjà le geste a une portée universelle. Quand elle oint les pieds de Jésus, c'est en notre nom à tous, au nom de chaque membre de l'humanité qu'elle reconnaît que Jésus est le Messie désigné par le Père pour apporter le salut aux hommes.

       Ainsi peut s'ouvrir la Passion "où le Fils de l'Homme doit souffrir". Ainsi Il est véritablement celui envoyé par Dieu et accueilli par la création elle-même, que ce soit contre son gré ou de son plein gré. Il peut s'avancer au milieu de nous comme le Messie qui vient nous sauver, le Fils unique de Dieu.

  

       AMEN


 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public