AU FIL DES HOMELIES

Photos

DANS LA DISTANCE DÉCOUVRIR SA PARENTÉ

Jr 31, 16-20 ; Lc 15, 11-32

Samedi de la deuxième semaine de carême – A

(2 mars 2002)

Homélie du Frère Christophe LEBLANC

 

I

l n'y a pas besoin d'être très fort en géométrie pour savoir que la distance la plus courte entre deux points est la ligne droite. Ceci dit, dans l'histoire de ces deux fils avec leur père, il faut décou­vrir que si la distance la plus courte est vécue entre le fils aîné et le père, la vérité qui va habiter la relation entre le fils et le père n'est pas entre le père et le fils aîné, mais entre le père et le deuxième fils, celui qui est parti. Comme si inconsciemment ce fils avait be­soin de tout quitter pour retrouver son père, et le re­trouver non pas comme il l'a quitté au début, mais totalement et complètement transformé. Comme s'il découvrait qu'il avait besoin de prendre du large, de quitter sa famille, de voir d'autres horizons pour être lui-même, pour ne pas ressembler à son père, quitter sa famille pour trouver autre chose à vivre et à expé­rimenter. Et puis, dans cette vie qu'il expérimente, j'ai envie de dire qu'il revit exactement ce que son père vit, il est prodigue, et son père aussi est prodigue. Ce qu'il est dit, c'est qu'il dépense de l'argent, il donne, et c'est vrai que lorsqu'on donne, on a aussi tendance à vouloir acheter les gens, l'amitié, en disant : je me mets dans une position où tu es à moi. Le père aussi, d'une certaine manière est prodigue, et s'attache ses enfants, on le sent bien dans le discours qu'il a à la fin avec son fils aîné : "Tout ce qui est à moi est à toi". C'est une relation très forte entre eux deux, mais qui ne permet pas à l'aîné de vivre sa vie, lui qui n'a pas osé partir et quitter sa famille.

Le père et le fils vivent alors cette même ex­périence du don, de donner jusqu'à ne plus rien avoir. Le second fils découvre qu'il n'a plus rien, le jour où il n'a plus d'argent, il se rend compte que les relations qu'il avait fondées avec les autres personnes n'avaient pas à être fondées sur l'argent. Et le père, lui aussi, dans le manque terrible, de ce fils qui est parti, dé­couvre que l'argent, la famille, ses fils autour de lui, ce n'est pas cela uniquement la vie et tous les deux se retrouvent solitaires.

Le fils revient, retrouve son père, mais pas de la même manière qu'avant son départ. L'expérience qu'a vécu ce fils peut lui donner de retrouver son père en vérité et de le regarder face à face comme un père et un fils qui s'aiment. Le père qui découvre que son fils a essayé de vivre, a fait peut-être les même erreurs mais pour découvrir quelque chose de profond et de fondamental dans la gratuité de la rencontre. Et quand le fils revient, il revient parce qu'effectivement il a faim, mais avec toute son expérience. C'est sans doute pour cela que le deuxième fils a beaucoup plus de choses à dire à son père que le fils aîné qui est resté toujours auprès de son père, tellement collé à lui qu'on ne savait peut-être plus discerner entre le père et l'aîné, avec ce temps qui passe, en ne se disant pas grand-chose, avec des non-dits tellement forts que ce fils aîné a vécu pendant des années à côté de son père en pensant certaines choses que son père ne pensait pas du tout. C'est ainsi que le père dit : si tu m'avais demandé, je t'aurais donné ! Ce "vivre à côté" déses­pérant, de deux êtres qui en fait ne se connaissent pas, et ce fils qui est parti pour découvrir qui était vérita­blement sa famille, qui était véritablement son père.

Cet évangile n'est pas tant un évangile morali­sateur, plutôt qu'un évangile de la vie, de la famille. Le fait d'accepter (certaines personnes en parlaient à l'assemblée paroissiale hier), la difficulté de voir ses enfants ne pas vivre la vie qu'on aurait voulu qu'ils vivent, mais accepter de les laisser prendre cette dis­tance nécessaire pour qu'ils découvrent qu'ils sont véritablement les enfants de leurs parents.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public