AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE CHEMIN DES CATÉCHUMÈNES

Est 13, 8-11 +15-17; Lc 11, 14-23
Jeudi de la première semaine de carême - année A (9 mars 2005???)
Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL


 

Vers le soleil levant …  

F

rères et soeurs, comme vous le disait le Frère Daniel au commencement de ce carême, le carême est d'abord et avant tout la préparation au baptême des catéchumènes dans la nuit de Pâques. A mesure que nous avancerons dans ce temps du carême, les textes seront de plus en plus nombreux et insistants pour nous inviter à tourner notre regard vers cette marche des catéchumènes à la rencontre du Seigneur par leur baptême. Le texte d'aujourd'hui annonce déjà cette perspective baptismale du carême. 

       En effet, et nous le constaterons à plusieurs reprises, la conversion des catéchumènes, c'est retournement (c'est le sens du mot "conversion", "convertere", c'est se retourner). On est en face de l'Occident, et on se retourne vers l'Orient, on est en face du soleil couchant, et on se retourne vers le soleil levant. On est en face du domaine des ténèbres, de la mort et de Satan, et on se retourne vers la lumière qui se lève, vers le soleil du Christ ressuscité. Par conséquent, quand les catéchumènes se convertissent, ils découvrent la vie, la joie de Dieu, le bonheur d'être fils de Dieu. Jusque-là, ils étaient encore sous l'emprise du péché originel. Le péché originel, c'est cette tentation à laquelle Adam a succombé devant le serpent, nous le lisions dimanche dernier, cette tentation par laquelle Adam a choisi une liberté illusoire plutôt que l'union profonde de son cœur avec le cœur de Dieu qui lui avait manifesté son amour en le créant et en l'appelant dans son amitié. Adam s'est détourné de ce bonheur de Dieu et il a voulu se replier sur lui-même où il n'a trouvé que mort, malheur et péché. Cette orientation vers le péché a été transmise par Adam comme un héritage à tous ceux qui sont ses descendants. 

       C'est pourquoi notre vie est un combat contre les puissances du mal, les puissances de l'égoïsme, de la haine, un combat entre ces puissances et Dieu qui veut nous arracher à ce péché. La préparation des catéchumènes au baptême est avant tout cette lutte contre les puissances du mal. Nous qui sommes déjà baptisés, nous revivons cette victoire que le Christ remporte contre le mal dans notre cœur. Cette victoire, le Christ doit la renouveler sans cesse, car notre cœur, même délivré par le baptême, garde une certaine fragilité qui l'incline vers le mal qui est la séquelle de son péché originel. Nous le sentons bien, il y a en nous une faiblesse, une capacité de succomber aux choses qui brillent même si elle ne sont pas vraies, aux choses qui nous tournent vers nous au lieu de nous tourner vers les autres. 

       Que cette lutte contre l'esprit du mal qu'accomplissent le catéchumènes pendant le chemin de leur conversion, que cette lutte nous y participions nous aussi en vertu de notre propre baptême, que ce soit le sens de notre carême. Que nous nous délivrions de toute cette pesanteur du péché et du mal pour courir vers le Seigneur qui nous appelle. 

 

       AMEN


 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public