AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'ÉLECTION EN VUE DES AUTRES

Jon 3, 1-10

(12 mars 2003)

Homélie du Frère Christophe LEBLANC

S

ans vouloir grossir les traits, au moment où le petit livre de Jonas est écrit, il semble que la théologie d'Israël soit simplifiée par ces quelques phrases. D'abord cette question de l'élection qui tient tellement à cœur du peuple d'Israël, le peuple choisi. D'autre part, le drame, la guerre, après la disparition du royaume du nord, celui du sud, l'exil à Babylone, et le retour. Comment tenir à la fois d'un côté, le fait que nous sommes le peuple chéri de Dieu, et de l'autre côté, découvrir que cela ne nous empêche pas de subir la mort, l'infamie, l'injustice.

       Assez facilement, comme beaucoup de nos contemporains, une des réponses les plus faciles est de dire que cela tient à la morale, et que, comme le disait l'école deutéronomiste qui a suivi : "nous avons péché contre Toi, nous n'avons pas su tenir tes commandements, nous n'avons pas obéi à ta Loi, par conséquent, ne nous plaignons pas de ce qui nous arrive, c'est bien fait pour nous".

       Et l'on revient à ce moment-là à une vie sur soi-même, à une vie "entre soi", que ce soit entre chrétiens, que ce soit sur soi-même, ou que ce soit pour le peuple d'Israël à cette époque-là, encore coupé des autres nations. Paradoxalement, dans ce petit livre de Jonas, on découvre que la vocation profonde d'Israël est à mille lieues de cette théologie. La vocation d'Israël n'est pas du tout identitaire. Nous aussi, souvent, nous pouvons tomber dans ce piège, la vocation d'Israël n'est pas liée à un royaume, à une terre, n'est même pas liée à un peuple. La vocation d'Israël tient en une seule phrase : être choisi par Dieu pour les autres peuples. C'est ce que Dieu propose à Jonas, et mon Dieu, je reconnais qu'il est bien difficile pour Jonas d'obéir à l'ordre de Dieu. Vous imaginez Dieu qui dit à Jonas : va convertir Ninive. C'est exactement comme si on imaginait actuellement après les événements du onze septembre, George Busch partant en Afghanistan dans le désert, à la poursuite de Ben Ladem, pour lui dire que Dieu l'aime et que Dieu lui demande de convertir son cœur. Aussi difficile pour l'une partie que pour l'autre. 

       Et Jonas considère qu'il n'a pas à faire ce pas. En fait, je pense que Jonas est représentatif de ce peuple d'Israël à cette époque, mais aussi de nous-mêmes chrétiens, de ce que trop souvent, nous pensons justement que le péché n'est tenu qu'à une question d'obéissance à la Loi. Alors que l'expérience de Jonas nous montre quelque chose de tout autre. L'expérience de péché du peuple d'Israël et de Jonas est beaucoup plus liée au manque de confiance qu'à l'obéissance à la Loi. D'abord le manque de confiance vis-à-vis de Dieu, de cette nouveauté que le Seigneur demande à Jonas. Souvent Il nous demande aussi de la nouveauté et nous faisons machine arrière, nous allons nous réfugier ailleurs, et puis aussi le manque de confiance vis-à-vis des autres, en se disant : de toutes manières, à quoi cela va-t-il m'avancer d'aller faire de la pastorale, de faire de l'aumônerie, de raconter des choses à des jeunes, de rencontrer des personnes âgées et que sais-je encore, de toute façon, le monde est monde et cela continuera encore longtemps comme cela.  Par conséquent, vivons notre propre vie spirituelle sur nous-mêmes, en nous tenant à nos propres règles. 

       Ce qui est éblouissant dans ce texte, c'est qu'il y a un changement qui est proposé, l'ordre est intimé à Jonas et par-delà Jonas à tout le peuple d'Israël, et au-delà tous ceux qui sont choisis, c'est-à-dire tout homme et toute femme. L'élection est pour l'autre, et elle passe par un changement de mon cœur vis-à-vis de la relation que j'ai avec Dieu, enfin peut-être une relation de confiance avec Dieu, mais aussi avec l'autre. 

       Frères et sœurs, je crois que ce modèle de prophète qui est proposé à Jonas, c'est le modèle du chrétien, c'est le modèle que Dieu nous propose d'être traversé par sa Parole, d'être traversé par son salut, afin que nous puissions aller vers les autres. 

 

       AMEN 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public