AU FIL DES HOMELIES

Photos

SOYEZ SAINTS PARCE QUE JE SUIS SAINT

Lv 19, 1-4+11-18 ; Mt 5, 20-30+38-48
Samedi de la première semaine de carême - année A (17 mars 1984)
Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

 

L

e carême est le temps de la conversion et les textes d'aujourd'hui balisent, en quelque sorte le chemin de cette conversion. Le sens profond de notre conversion, celle du carême et celle de toute notre vie, le sens profond de tout l'agir chrétien, (ce qu'on appelle souvent la morale), nous est donné par quelques phrases-clés de ce texte : "Ainsi, nous dit le Christ, serez-vous fils de votre Père qui est dans les cieux" – "Soyez parfaits comme votre Père du Ciel est parfait". Et encore ce refrain qui scandait le texte du Lévitique : "Vous ferez ceci ou cela, parce que Je suis le Seigneur. Soyez saints comme Moi je suis saint. Soyez saints parce que Moi je suis saint !"

       C'est dire que l'agir chrétien n'est pas simplement l'application d'un certain nombre de règles, d'un certain nombre de commandements. Le passage d'évangile par l'excès même de ce qu'il exige de nous, nous manifeste bien qu'il ne s'agit pas de règles à appliquer. Il s'agit d'entrer dans le mystère de la sainteté de Dieu. Le but que le Christ nous propose, c'est cette identification à Dieu, à Dieu dans ce qui est en Lui le plus extraordinaire, le plus incompréhensible, sa sainteté absolue, ce feu dévorant qui est dans le cœur de Dieu, cette lumière fulgurante, irradiante qui détruit toute ténèbre, qui détruit toute scories, tout corps étranger, tout ce que nous appelons péché, tout ce qui est étranger à Dieu. La sainteté de Dieu, c'est cette lumière qui jaillit de son cœur et qui envahit toute chose qui s'ouvre à cette lumière pour la remplir de cet absolu, de cette totalité, de cette pureté parfaite qui est celle du cœur de Dieu. Voilà quel est le but qui nous est proposé. Nous ne nous convertissons pas à un certain nombre de recettes à appliquer, ni même à un certain nombre d'objectifs à atteindre, nous nous convertissons au Seigneur, à la personne de Dieu. Nous marchons vers Lui pour devenir ses enfants, pour devenir de sa race, pour vivre de sa vie, pour vivre comme Lui, pour que la sainteté de Dieu, peu à peu, prenne possession de notre être. Et cela nous conduira nous ne savons pas où. Cela nous conduira au-delà des limites de ce que nous pourrions raisonnablement penser, envisager, vouloir et réaliser.

       Mais pour cela, pour que Dieu puisse nous proposer un idéal aussi extraordinaire, aussi infini, tellement en dehors de notre portée, il faut d'abord que Dieu, dans sa sainteté, se fasse proche de nous. Nous ne pouvons devenir saints de la sainteté de Dieu que parce que Dieu, dans sa sainteté, est venu la vivre auprès de nous, dans notre contact immédiat. Et c'est toute la signification de ce texte du Lévitique où Dieu fait entrer sa sainteté dans les détails les plus quotidiens de notre vie : la manière d'être attentif avec délicatesse avec nos proches, nos parents, la manière de ne pas frustrer du moindre de ses droits celui qui travaille avec nous ou pour nous, la manière d'ouvrir notre cœur à chacun de nos frères (et Jésus dira même à ceux qui, apparemment, sont nos ennemis). Ce sont, ainsi tous les événements les plus quotidiens de notre vie qui sont visités par la sainteté de Dieu. Dieu ne nous propose pas une sainteté intemporelle, une sainteté abstraite. Il descend dans le moindre détail de notre existence pour y apporter sa lumière, sa force, sa présence.

       C'est pourquoi l'ambition du programme qui nous est proposé n'est pas démesuré parce qu'elle ne se mesure pas à nos forces, comme si nous étions seuls en face de cet idéal à accomplir. Elle n'est pas démesurée parce que c'est Dieu Lui-même qui vient au coude à coude avec nous, au cœur à cœur avec nous, vivre cette exigence. Dieu nous donne son Esprit, c'est-à-dire Dieu vient habiter en nous pour agir avec nos mains, pour aimer avec notre cœur, pour penser avec notre esprit. Désormais, nous ne sommes pas seuls à nous conduire dans le quotidien de notre vie, mais nous sommes avec Dieu, Dieu est avec nous, Dieu prend Lui-même part à notre existence de chaque jour, pour y apporter, peu à peu, progressivement mais de façon irrésistible, la force de sa sainteté déjà dans l'Ancien Testament et plus encore dans le Nouveau Testament. Tout le mystère de la révélation de Dieu, c'est ce compagnonnage de Dieu avec nous, cette proximité de Dieu qui fait cause commune avec nous. Dieu veut être présent dans notre vie. Et c'est pourquoi il est si important d'ouvrir notre cœur à cette venue de Dieu, de recevoir Dieu en nous, d'accepter réellement cette présence de Dieu en nous. C'est pourquoi il est si important de faire comme nous le faisons chaque jour et comme Sandrine va le faire aujourd'hui pour la première fois, d'ouvrir nos mains d'ouvrir notre être, d'ouvrir notre corps, notre cœur à la venue de Dieu en nous. Par l'eucharistie, le Christ, Dieu en personne, vient en nous, vient habiter en nous de façon très réelle, très concrète pour être partie prenante de toute notre vie, pour être avec nous dans tout ce que nous ferons tout au long de nos journées, tout au long de notre existence.

       En mangeant ce pain qui est le corps du Christ, en buvant ce vin qui est le sang du Christ, nous recevons la présence vivante, vivifiante, fortifiante, la présence irrésistible de Dieu en nous, pour pouvoir devenir saints comme Dieu est saint. Quand nous avons en nous, par la communion, Jésus réellement présent, cela déteint dans toute notre vie. Nous ne sommes plus seuls à faire ceci ou cela. Dieu est là, et Il est avec nous, Il agit avec nous. Il mêle sa force, la puissance de son amour à notre propre cœur pour que nous puissions agir selon sa sainteté, avec toute la lumière de sa sainteté qui, petit à petit, envahit notre cœur, notre esprit toute notre vie.

       Voilà ce que Sandrine va découvrir un petit peu aujourd'hui, et un peu davantage tous les autres jours. Voilà ce que nous avons découvert chacun d'entre nous, il y a bien longtemps, mais qu'il faut redécouvrir chaque jour, cette présence de Dieu au quotidien de notre vie afin que, véritablement, nous puissions petit à petit nous laisser remplir de cet idéal que Dieu nous propose mais qu'il vient accomplir : être saint comme Dieu Lui-même est saint.

       AMEN


 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public