AU FIL DES HOMELIES

Photos

BAPTEME ET EUCHARISTIE

Ex 16, 2-4+9-15 ; Jn 6, 41-51

Jeudi de la quatrième semaine de Carême – C

(20 mars 1980)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

P

 

endant ce temps de carême, par cette lecture de l'évangile de saint Jean l'Église nous prépare tout à la fois à la célébration de la Pâque du Seigneur et à revivre, autour des catéchumènes, le mystère du baptême, le mystère de cette initiation à la vie de Dieu en nous, à la vie de l'Église.

L'évangile d'aujourd'hui nous rappelle que le baptême n'est pas séparable de l'eucharistie. Etre baptisé c'est être membre de droit de la famille chrétienne et donc, participant, par le fait même, du repas de famille qu'est l'eucharistie, dans lequel Jésus, le pain vivant, se donne à nous pour nous faire vivre de sa propre vie.

L'initiation est en même temps l'initiation à l'eucharistie car l'initiation au baptême est initiation à l'Église. Par le baptême, nous recevons l'Esprit de Dieu en nous, cet Esprit dont le lieu propre est l'Église, assemblée des chrétiens, corps du Christ, animée par l'Esprit du Christ. L'Esprit Saint n'est pas donné à chacun de nous à titre individuel, l'Esprit Saint est donné à l'Église, à la communauté chrétienne pour qu'ensemble, elle vive de cet Esprit et pour que chacun de ses membres, animé par ce même Esprit, soit en vérité membre du corps du Christ, membre de Jésus, un autre Christ parmi ses frères.

L'Esprit vivifie l'Église. C'est lui qui la convoque, c'est lui qui la rassemble, c'est lui qui la nourrit. Car c'est encore l'Esprit que nous invoquerons tout à l'heure pour qu'il descende sur ce pain et ce vin, et qu'il les transforme dans le corps et le sang du Christ, réellement présent. C'est cette Eglise, rassemblée par l'Esprit qui va, au nom de l'Esprit, et par sa grâce, être nourrie de la chair de Jésus et boire son sang, de telle sorte que nous devenions, comme dit saint Augustin, ce que nous sommes. Nous qui sommes déjà, par la grâce de l'Esprit, le corps mystique du Christ, en recevant, pour le manger, le corps eucharistique du Christ, nous devenions plus vraiment, plus profondément, plus réellement ce corps mystique de Jésus.

Car il y a comme dans le mystère naturel de l'alimentation, une véritable transmission, et transformation de nos sens. De même que l'aliment devient notre chair, de même en mangeant la chair du Christ, nous devenons en réalité Jésus-Christ avec le même réalisme, la même vérité.

Voilà à quel mystère les catéchumènes se préparent. Voilà vers quelle rencontre ils s'acheminent pendant ce temps du carême. Et nous, frères chrétiens, qui avons été baptisés dès l'aurore de notre vie, nous qui depuis tant d'années, participons à ce repas du Seigneur, en ce jour accompagnons les catéchumènes vers cette rencontre qu'elles ignorent encore et qui pour elles, sera tellement nouvelle, tellement bouleversante, nous qui risquons d'être habitués à cette rencontre du Seigneur, renouvelons aujourd'hui la vérité de cette nourriture qui nous est donnée. Rendons-nous compte du don de Dieu qui nous est fait.

Le Christ vient à nous, non pas seulement comme un compagnon, non pas simplement comme un frère, non pas seulement comme un proche, non pas seulement pour nous parler, pour nous sanctifier, non pas seulement pour nous donner sa grâce, il vient pour devenir nous-mêmes, pour que sa chair transforme notre propre chair en lui, qu'il habite réellement dans toutes les fibres de notre être. Rendons-nous compte à quel niveau de profondeur se situe ce mystère, à quel niveau d'intensité se situe l'amour du Christ pour qu'il ait voulu se faire un peu de pain, un humble aliment, de telle sorte que, reçu en nous dans l'intimité de notre chair, il puisse du plus profond de notre être rayonner sur tout ce que nous sommes, sur toutes nos pensées, nos actions. Pour qu'en vérité, comme le dit saint Paul, ce ne soit plus moi qui vive, mais le Christ qui vive en moi.

Que cette eucharistie soit vraiment neuve aujourd'hui. Qu'elle ne soit pas un acte de routine mais un acte unique, car chaque fois que nous rencontrons le Christ cette rencontre est unique, différente de tout autre et elle devrait nous atteindre au plus profond de nous-mêmes.

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public