AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'ALLIANCE QUI NOUS CONSTITUE FILS

Is 49, 8-16

(13 mars 2002)

Homélie du Frère Yves HABERT

D

ans la première lecture il y a un mot qui est très important, c'est mot "Alliance". Vous savez ce que c'est qu'une alliance au doigt, une alliance qui signifie beaucoup parce  que cela veut dire qu'on s'est donné à telle personne, on a fait une alliance et l'on souhaite que jamais elle ne disparaisse. Dieu a fait Alliance avec les hommes, et cette Alliance, jamais, jamais ne pourra disparaître. C'est une Alliance qui est terriblement inscrite au fond de la mémoire de Dieu. Une alliance que jamais Il ne pourra reprendre. Il prend une comparaison dans le livre d'Isaïe, Il dit : "Même si une femme oubliait son enfant, moi je ne t'oublierai jamais, j'ai gravé ton nom sur les paumes de mes mains". Comme toi, quand tu as quelque chose dont il faut que tu te rappelles, quelque chose que tu dois faire, une course, un devoir, tu l'inscris sur ta main, ainsi, tu es certain de pouvoir le retrouver facilement. Dieu a construit, façonné, bâti, échafaudé, l'Alliance, c'est Lui qui la constitue, c'est lui qui l'a faite, ce n'est pas nous au départ, c'est lui qui a décidé cela. Et quand Dieu décide quelque chose, cela ne peut disparaître. Il emploie donc la comparaison de la mère, et Il dit que cette Alliance, c'est pour faire de nous des fils et des filles de Dieu. Et Dieu, s'Il a une longue mémoire, s'Il a quelque chose qui remonte très très loin, s'Il est fidèle dans sa mémoire, Il tient aussi ses promesses. Aussi bien en arrière qu'en avant, Il fait toujours ce qu'il a prévu. Il a gardé cela en Lui de faire de nous des fils. Il a inventé à Noël de faire venir son Fils sur la terre. Normalement, un homme, une femme quand elle peut donner ce qu'elle a, ce qu'il a, on peut donner notre voix pour chanter, mais Dieu, Il donne ce qu'il "est". Et pour nous faire bien comprendre qu'on est des fils et des filles de Dieu, Il a envoyé son Fils, nous sommes des fils. L'Alliance que Dieu a faite avec nous, c'est pour que nous comprenions bien que nous sommes des fils, et pour que nous le comprenions bien, Il a envoyé son Fils qui vient nous parler du Père.

       Là, on va s'avancer vers Pâques, et on lit ces textes dans lesquels Jésus parle tout le temps de son Père. On s'avance vers Pâques qui est précisément le moment où l'on va pouvoir faire le ménage de toutes sortes images de Dieu qui traînent dans notre cœur. Parfois, on va vers Dieu pour ce qu'il peut nous donner, on va vers Lui pour des tas de raisons. Mais là, à Pâques, on comprend qu'on va vers Dieu parce que nous sommes son Fils, parce que nous sommes sa fille. On va faire mourir toutes ces fausses images qu'on a de Lui, un Dieu un peu terrible, ou très distant pour comprendre que Dieu est notre Père. On le comprend quand Jésus par amour de son Père et par amour des hommes va jusqu'au bout de l'Alliance, en donnant sa vie pour nous, à la croix, le Vendredi Saint, et on le comprend aussi quand le Père, dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques, alors que le Fils est au tombeau, quand le Père ressuscite son Fils.

       Je sais qu'en CM1, il y a beaucoup de choses encore qui nous échappent. Ne vous inquiétez pas, quand on est plus loin, et même très âgé, il y a des choses qui nous dépassent. Par contre, il y a une chose que tu peux saisir : c'est que Dieu est ton Père et que Dieu est aussi comme une mère pour toi. Tu peux le saisir et le comprendre. Mais c'est plus qu'un papa ou une maman extraordinaire, c'est vraiment ton Père du ciel. Et tu peux t'adresser à Lui comme vraiment ton Père, parce que Jésus qui est le Fils t'a montré comment faire.

       AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public