AU FIL DES HOMELIES

Photos

CELUI QUI ÉCOUTE

Is 49, 8-16 ; Jn 5, 19-30

Mercredi de la quatrième semaine de carême – C

(8 mars 1989)

Homélie du Frère Michel MORIN

 

L

a phrase centrale de ce discours de Jésus est la suivante : "En vérité je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit à Celui qui M'a envoyé a la vie éternelle !" "Celui qui écoute ma Pa­role est vivant !" Il est déjà ressuscité des morts. Il est déjà sorti de son tombeau. A la voix du Christ, Il est déjà entré dans sa vie. Cette phrase de l'écoute et de la foi qui donne la vie éternelle s'articule entre deux autres éléments, le premier qui est sa cause et le se­cond qui en est l'effet. Le premier est le suivant : "Tout ce que le Fils voit du Père, Il le fait !" C'est l'élément qui est la cause de cette parole de Jésus. Pourquoi ? Parce que le Christ est venu accomplir ce qu'Il contemple sur le visage du Père, l'amour même. Il est venu accomplir ce dont Il se nourrit éternelle­ment, l'amour du Père. Pour Lui qui est Fils et pour tous ceux qui, par la nature humaine, sont devenus fils du Père. Le Christ vient accomplir pour nous, l'objet de sa contemplation : l'amour du Père. Et c'est pour cela que le Père l'a envoyé, et Il ne peut rien faire d'autre que cela. Et cela est la source, le jaillissement de la vie, de la vie trinitaire. C'est pour cela que nous ne pouvons entrer dans le mystère du Père qu'en écoutant la Parole du Fils qui n'est que la traduction, pour nous, de l'amour éternel du Père. Alors, si nous écoutons cette Parole, en vérité c'est-à-dire pas sim­plement d'une oreille inattentive, mais avec tout ce que nous sommes, c'est-à-dire comme fils de Dieu, si nous écoutons cette Parole, nous croyons en Celui qui a été envoyé par le Père et nous sommes dans la vie éternelle du Père. Le deuxième élément qui est comme l'effet de cette situation est très beau, théolo­giquement d'abord, mais c'est toujours très beau la théologie, mais il est très beau pastoralement, humai­nement. Pourquoi ? Parce que, si vous vivez ainsi, vous ne serez pas juges, vous ne serez pas jugés.

C'est la parole même de Jésus : "Je reviendrai, ceux qui auront fait le bien,( ce que je viens d'exprimer, un bien théologale et beaucoup plus qu'un bien moral) ceux qui auront fait le bien seront ressuscités pour la vie, ceux qui auront fait le mal passeront par un jugement." Frères et sœurs, si nous vivons dans la fidélité intime, intérieure et agissante, de ce que nous contemplons de l'amour du Père pour nous, nous n'avons rien à craindre d'un jugement, parce que nous sommes déjà dans le bien, dans l'œuvre du Fils qu'Il manifeste et nous donne comme fruit de sa contemplation éternelle de l'amour du Père. Alors je dis que ceci est beau pour nous, d'abord parce que c'est la vérité, et ensuite parce que, dans ce deuxième temps du carême, vous êtes sûrement comme moi un peu lassés, c'est normal ! Toute conversion est lassante, parce qu'elle est difficile, d'autant plus qu'on croit toujours qu'elle va être le fruit de nos efforts. C'est d'autant plus lassant que ce n'est pas vrai. Il nous faut retrouver le sens profond de notre démarche de conversion qui est la contemplation du Père et qui est la jouissance de la vie éternelle, déjà aujourd'hui. Et comment ? En regardant le Fils dans l'accomplissement de cette œuvre qui est sa Pâque.

C'est ceci qui peut régénérer notre effort, non pas ce que nous avons peut-être fait et surtout pas fait, cela n'a pas beaucoup d'importance, mais il nous faut regarder la finalité même de cette parole et de cet appel de Jésus, beaucoup plus que la façon dont nous y allons, la façon dont nous marchons, c'est toujours très boiteux. Alors vous allez me dire : le Père, on ne le voit pas et vous avez raison. Mais retenez cette parole magnifique du prophète Isaïe : "Je t'ai gravé sur les paumes de mes mains !" Nous ne voyons pas le visage du Père, nous voyons sur les mains du Christ, la gravure de son amour et de son salut. Et c'est cela que nous contemplerons dans sa Pâque, à travers les mains du Christ qui sont l'œuvre visible du Père, nous contemplerons cette alliance d'amour, dans la mort et dans la vie éternelle.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public