AU FIL DES HOMELIES

Photos

NICODÈME, LE DISCIPLE DE LA NUIT

Jr 31, 31-34 ; Jn 2, 13 - 25

Vendredi de la troisième semaine de carême – B

(24 mars 2006)

Homélie du Frère Yves HABERT

 

C

e qui m’étonne, c’est l’importance de ce personnage de Nicodème dans l’évangile de saint Jean. D’ailleurs, on ne le retrouve pas dans les autres évangiles. Son importance m’étonne parce qu’il apparaît au début, au chapitre septième et après le mort de Jésus. En quelque sorte, il se retrouve à chaque fois en des endroits clés. Nous venons de l’entendre, il se présente à Jésus, on l’a d’abord présenté, on a soin de dire que c’est un notable, un pharisien, il vient de nuit trouver Jésus. Il y avait paraît-il, certaines questions qu’on posait aux rabbis seulement la nuit. Mais il vient de nuit aussi pour ne pas être reconnu, car la nuit, tous les chats sont gris !

"Nous le savons, tu viens de la part de Dieu. Personne ne peut faire ce que tu fais si Dieu n’est pas avec lui". Ensuite, il pose une question : "Comment un homme étant vieux peut-il renaître ?" Au chapitre septième, on voit réapparaître Nicodème. Le contexte est très tendu sur l’origine du Christ, des gardes sont revenus, n’ont pas osé porter la main sur Jésus. Les pharisiens avec un certain mépris disent : est-ce qu’on a déjà vu des notables, des pharisiens, croire en lui ? Et Nicodème, timidement, rappelle la Loi en disant qu’on ne peut pas condamner quelqu’un sans d’abord l’entendre, sans d’abord comprendre ce qu’il fait. Et on le voit enfin revenir pour l’ensevelissement de Jésus. Il n’y a que saint Jean pour rapporter cette aide à Joseph d’Arimathie qui est également un notable. Et Nicodème est celui qui apporte des parfums, cent livres de myrrhe pour ensevelir le corps de Jésus, l’envelopper de linges et mettre des aromates dans la tombe, le déposer dans un tombeau neuf creusé dans un jardin.

Ce personnage est à des endroits clés. Saint Jean prend même soin au chapitre dix-neuvième de souligner que ce Nicodème est celui qui précédemment, de nuit, était venu trouver Jésus. Il y a une volonté expresse de relier ces trois événements de la part de saint Jean. Pourquoi ? On pourrait dire aussi que la nuit est comme le fil conducteur de ce personnage de Nicodème. Nuit de cette première rencontre, nuit de l’incompréhension sur la personne de Jésus face aux pharisiens, sur la véritable profondeur de la personnalité de Jésus, et enfin, nuit du tombeau, nuit de l’ensevelissement.

Je crois que si saint Jean fait revenir ainsi ce personnage à des endroits clés, c’est pour dessiner peut-être, la figure du disciple. La figure du disciple dans les questions qu’il pose : Comment un homme étant vieux peut-il naître de nouveau ?" La question que nous entendrons sans doute lundi : "Comment cela va-t-il se faire ?" (écho de cette question de la vierge Marie à l’Annonciation). Questions qu’il pose, référence explicite au baptême, ensuite, affirmation de la foi ou au moins d’une adhésion : "On ne peut juger un homme sans d’abord l’entendre". Risque de la foi, risque d’une parole, c’est la condition du témoin, c’est la condition du martyr qui risque sa parole. Et enfin, risque d’un geste à poser, ce geste d’accompagner celui qui lui a ouvert les yeux jusqu’au bout. Mais je crois que Nicodème reste encore dans la nuit, comme nous d’ailleurs, il reste encore dans la nuit, dans les gestes qu’il pose, dans cette affirmation tranquille, mais il reste dans la nuit attendant l’illumination de Pâques.

Et c’est notre condition à nous. Nous sommes chacun aussi de ces Nicodème, nous aussi, nous venons dans la nuit de la foi, trouver Jésus, poser la question. Nous aussi nous affirmons notre foi, nous aussi nous posons des gestes.

Que Nicodème soit aussi peut-être le rappel de cette condition de témoin, de disciple. Que Nicodème soit un frère de carême, quelqu’un qui nous accompagne jusqu’à la Passion, et quelqu’un aussi qui nous accompagne jusque la nuit de Pâques.

 

AMEN

 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public