Le baptême des nouveau-nés

Vous voulez faire baptiser votre enfant : avant d’en fixer la date, et même avant la naissance de votre enfant, n’hésitez pas à prendre contact avec nous :
- pour choisir une date (il faut prévoir un délai de deux mois pour la préparation),
- pour programmer une ou deux rencontres avec le prêtre qui baptisera,
- pour mettre au point ensemble la célébration du baptême.

Important
Nous constatons que, pour des raisons de rassemblement familial, les jeunes parents ont tendance à retarder la célébration du baptême de leur enfant. Il faut tout de même rappeler que la raison du baptême des nouveau-nés est de les faire entrer le plus tôt possible dans la famille de Dieu. C'est pourquoi l'Eglise recommande de les faire baptiser dans leur première année. N'attendez donc pas trop langtemps pour faire baptiser votre bébé.

Baptême des enfants en âge scolaire

Vous n’avez pas fait baptiser votre enfant à la naissance ? Il se peut que, au contact de ses amis à l’école ou au collège, il demande lui-même à connaître la foi et à être baptisé…

Il peut être accompagné dans sa démarche vers le baptême, soit dans le cadre de la catéchèse paroissiale, soit dans le cadre de l'aumônerie du collège ou du lycée (voir les indications sur la catéchèse).

Bon à savoir
Pour respecter l’itinéraire des jeunes (enfants ou adolescents) vers cette démarche très importante, une préparation d'au moins deux ans est nécessaire.

Baptême des adultes

confirmation

En France, le nombre des adultes qui demandent le baptême augmente d’année en année. Notre communauté paroissiale prépare de façon personnalisée les candidats adultes au baptême.

Souvent, beaucoup d'adultes qui se posent la question du baptême, ne savent pas à qui s'adresser : n'hésitez pas à les accompagner pour qu'ils puissent rencontrer un prêtre.

Bon à savoir
Les baptêmes d'adultes sont célébrés au cours de la vigile pascale, dans la nuit de Pâques.

 

Faut-il laisser les enfants "libres de choisir leur religion"?

Donner la vie à un enfant, c’est prendre une responsabilité fondamentale et globale vis-à-vis de lui : vous vous engagez à faire de lui une personne humaine. Parmi tout ce que vous voulez lui transmettre, pourquoi la dimension religieuse de sa vie serait-elle exclue de sa vie ?

L’Église a toujours fait confiance aux parents non seulement pour qu’ils transmettent les valeurs humaines à leurs enfants, mais pour qu’ils soient aussi les premiers témoins de la foi auprès d’eux : Dieu fait des parents les premiers relais de sa propre vie et de son amour auprès de leurs enfants baptisés en bas-âge.

Ainsi, vouloir que son enfant nouveau-né soit baptisé, ce n’est pas diminuer ou conditionner sa liberté : c’est lui donner de nouvelles possibilités qu’il aura plus tard à assumer personnellement.

A l'inverse, vouloir que son enfant "choisisse sa religion" équivaut souvent à vouloir qu'il joue plus tard d'un instrument sans jamais lui faire entendre de musique...

 
Copyright © 2017 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public