AU FIL DES HOMELIES

Photos

AUJOURD'HUI !

Ps 94

(15 janvier 1981)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL 

Aujourd'hui, si vous entendez sa voix …  

A

ujourd'hui, si vous entendez sa voix, ne fermez pas vos cœurs comme au jour de révolte".

L'auteur de l'épître aux Hébreux reprend ce verset du psaume 94 que la liturgie affectionne particulièrement puisque c'est par lui que commence l'office des vigiles, qu'il s'agisse de la vigile de Noël ou de la moindre vigile de Carême. Ce psaume est un invitatoire à l'exultation, à la louange et à la conversion, en particulier dans le passage cité par saint Paul. C'est aujourd'hui que Dieu nous parle. Dieu ne nous parle pas dans le passé, ni dans l'avenir. Il nous parle maintenant, et c'est maintenant que nous devons ouvrir nos cœurs à sa voix. Car la conversion, ce n'est pas un projet que nous devons envisager pour plus tard. La conversion c'est un appel personnel que Dieu nous adresse maintenant, à l'instant présent. A tout instant Dieu frappe à notre porte.

       Le peuple élu qui pendant quarante ans a marché dans le désert, sous la conduite de Dieu, qui voulait ainsi lui apprendre le compagnonnage, la familiarité avec Lui, ce peuple élu, choisi par Dieu, comblé de ses grâces s'est, un nombre incalculable de fois, révolté et rebellé contre Dieu. Et cette longue marche du désert, d'Egypte vers la terre promise, c'est le symbole de notre vie. Comme le peuple élu, très souvent, nous fermons notre cœur, nous nous révoltons contre Dieu, nous cédons à la tentation de la discorde, comme il est dit encore dans ce psaume.

       Et pourtant, sans cesse, nous voyons tout ce que Dieu a fait pour nous. "Pendant quarante ans, ils ont vu les merveilles que j'ai accomplies pour eux", dit le Seigneur. Pendant quarante ans et davantage, nous aussi, tout le long de notre vie, nous ne cessons, si nous savons ouvrir les yeux, de voir les merveilles de la grâce que Dieu accomplit pour nous. Mais notre cœur, bien souvent, reste sourd et nous ne voulons pas entendre cette voix, voix très douce, très profonde qui nous appelle, qui nous parle, qui a quelque chose d'unique à nous dire. C'est aujourd'hui que Dieu nous parle, et cet aujourd'hui ne se reproduira jamais. Certes, Dieu nous parlera encore car Il ne nous laissera pas orphelins, mais ce qu'il avait à nous dire aujourd'hui, c'est aujourd'hui que nous devions l'entendre. Si nous sommes fermés, repliés sur nous-mêmes, cette parole qui, aujourd'hui, nous était adressée, sera une parole perdue.

       Et l'unité d'amour, la rencontre d'amour dont Dieu rêvait entre Lui et nous, pour ce jour, sera elle aussi perdue, abandonnée.

       Certes Dieu ne nous laissera pas à notre malheur, à notre péché, car dans la suite de l'épître aux hébreux, l'auteur dit : "Voici que pour nous le Seigneur établit un Jour Nouveau, cet aujourd'hui où le Christ nous entraîne avec Lui, dans son repos." Dieu crée sans cesse un aujourd'hui nouveau. Il reprendra sans cesse la Parole. Il frappera sans cesse, de nouveau, à notre porte. Mais ceci ne doit pas être pour nous une consolation ou une raison de nous laisser aller à l'indifférence. Ce n'est pas parce que Dieu créera un "aujourd'hui nouveau" dans le Christ que nous devons négliger l'aujourd'hui de maintenant où Il nous parle. Car, encore une fois, si nous aimions vraiment le Seigneur, chacune de ses paroles serait pour nous unique, et la parole de demain, l'idée que demain Dieu nous adressera encore la parole, ne nous consolerait pas de n'avoir pas entendu la parole qu'Il nous adressait aujourd'hui. 

       En cette eucharistie, n'attendons pas demain. Aujourd'hui, convertissons notre cœur, retournons notre cœur vers le Seigneur. Ouvrons-le à sa Parole pour que nous soyons comblés de ce qu'Il veut nous dire, maintenant, et qui est tellement important puisque c'est la Parole de son amour qui est unique.

 

       AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public