AU FIL DES HOMELIES

Photos

UNE ALLIANCE, UN APPEL

1 S 10, 17-24 ; Mc 1, 16-20

Lundi de la deuxième semaine de l'Épiphanie – A

(15 janvier 1990)

Homélie du Frère Michel MORIN

 

Q

u'êtes-vous venus faire ici ? C'est midi, c'est l'heure de sortir, d'aller à la messe. C'est l'ha­bitude. On en profitera pour faire des courses en allant ou en revenant. Nous avons toujours quelque goût pour la liturgie, la prédication. Qu'est-ce que vous être venus faire aujourd'hui ici ? Votre démar­che, dans quelle marche s'inscrit-elle ? Votre commu­nion  dans quelle alliance va-t-elle se nourrir ?

Nous ne sommes pas ici, ni vous ni moi, pour des questions d'horaire ou de messe quotidienne. Nous sommes ensemble invités au banquet de l'Al­liance. Souvenez-vous, dans la mémoire de votre foi, quand Noé fut sorti de l'arche, de sa maison si vous voulez, Dieu promit une alliance avec lui, avec sa femme, les femmes de ses fils, toute sa descendance. Puis Il a inscrit cette alliance dans le ciel sous la forme de l'arc multicolore. Souvenez-vous d'Abra­ham, quand il est sorti de sa tente, de sa maison si vous voulez, et qu'il fut invité par Dieu à obéir à sa Parole, à accueillir une Promesse, celle d'un fils, d'une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et le sable de la mer. Souvenez-vous de Moïse au Sinaï, quand il a, avec le peuple, quitté l'Egypte, le pays de servitude, sa maison aussi, et que Dieu, dans le ton­nerre, a promis une alliance, une terre, et que le peu­ple, dans sa foi, un peu irréfléchie, a promis : "Nous accomplirons tout ce que le Seigneur nous demandera ! C'est promis, C'est juré !" Et puis il y a eu le sacri­fice dans le sang des bêtes offert et l'aspersion.

Et puis aujourd'hui, dans cet évangile cet ap­pel, cette initiative que Dieu adresse à quelques hommes, avec l'engagement d'une descendance pour eux, se concentre, se condense non plus dans une voix qui vient du Ciel, dans quelque arc-en-ciel, dans quel­que tonnerre, mais dans cette parole très simple du Fils de Dieu dans la chair : "Venez et suivez-Moi !" Ce n'est qu'à cause de cette parole que vous êtes là au­jourd'hui. "Viens et suis-Moi !"- "Et aussitôt, ils le suivirent !" La réponse immédiate ne vient pas de nous, elle vient de l'initiative du Christ qui dépose en nous une promesse qu'Il réalisera. Et la promesse qu'Il réalisera, saint Jean nous en situe la scène aux derniè­res pages de son évangile, au bord de la mer de Gali­lée. Jésus Ressuscité sert le repas avec ceux qu'Il a appelés, puis Il les enverra dans tout le monde engen­drer une descendance universelle à cette première cellule de l'Église nouvelle.

Cette alliance se scelle donc dans un repas. Vous êtes invités au banquet de l'Alliance. Initiative de Dieu. Appel de Dieu. Promesse de Dieu. Obéis­sance de l'homme. Serment de l'homme. Fidélité de l'homme. Et ceci dans le repas de l'Alliance qui n'est plus un veau, comme au temps d'Abraham, qui n'est plus des bœufs ou des moutons comme au temps de Moïse, mais qui est l'Agneau de Dieu. Alliance nou­velle. Alliance éternelle pour que notre vie s'inscrive totalement dans la sainteté de Dieu, ceci par la rémis­sion de nos péchés, de nos manquements à l'Alliance.

Entre la célébration du baptême du Christ et des noces de Cana, c'est à cette méditation que l'Église vous invite chaque jour dans l'eucharistie. Cette méditation qui est le renouvellement en notre vie de l'accomplissement de l'Alliance dans le repas pascal. Il n'y a pas de disciple qui ne réponde à l'appel du Christ, avec cette caractéristique très particulière : "Aussitôt !"

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public