AU FIL DES HOMELIES

Photos

TRIBULATION ET CONSOLATION

2 Co 1, 3-7

(12 janvier 2009)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

Corinthe était un port …

F

rères et sœurs, puisque cette année 2009 est l'année saint Paul, et que nous commençons actuellement la lecture courante de la deuxième épître aux Corinthiens, je pense qu'il serait bon de partir de cette épître pour dresser un portrait de saint Paul et le début de cette épître que nous venons de lire, à part l'en-tête, c'est-à-dire l'adresse, nous met déjà sur la ligne de compréhension que nous devons avoir.

Cette deuxième épître aux Corinthiens, est écrite sans doute d'Éphèse, dont Paul a fait son quartier général missionnaire depuis quelques années déjà. Depuis 55 ou 56, il est à Éphèse, de l'autre côté de la mer Égée, entre Éphèse et Corinthe il y a normalement une journée de bateau. Paul suit de très près l'évolution de l'Église de Corinthe qu'il a fondée cinq ou six ans plus tôt. Pour lui évidemment, cette Église de Corinthe est un peu comme la prunelle de ses yeux, parce que c'est la tentative la plus risquée d'évangélisation qu'il a faite. Ailleurs, au nord, que ce soit à Philippes ou que ce soit à Thessalonique, l'évolution des communautés s'est faite à peu près normalement.

Mais Corinthe est un port, c'est un lieu de passage, et dès le début de la communauté de Corinthe, c'est le lieu d'influence et d'échange de tous les courants, non seulement les courants des religions païennes, c'était déjà depuis plus de vingt ans, mais surtout d'échange de toutes les tendances qui se dessinent à l'intérieur de la toute primitive Église. Pierre est passé à Corinthe, et a donc ajouté sa petite note à l'évangile, sans doute aussi des envoyés de Jacques. Bref, l'Église de Corinthe, outre le fait que ce soit une Église assez spéciale parce que on a toujours dit que c'était un milieu très populaire, portuaire, des gens d'humble condition, il y a peut-être un peu de romantisme derrière tout cela, mais n'empêche que c'est une Église extrêmement vivante, un peu agitée, il faut bien le dire, sous la surveillance constante de saint Paul parce que précisément il s'y passe toutes sortes de choses qu'il a besoin de temps en temps de mettre au point.

La première épître aux Corinthiens, qu'on lira plus tard, est un tout petit peu musclée, qui essaie de remettre de l'ordre dans les assemblées parce qu'il y a beaucoup de choses à redresser. La deuxième épître est un peu différente. De quoi s'agit-il ? C'est un peu l'objet de l'introduction que nous avons lu. D'une part, Paul lui-même à Éphèse, est passé par de grosses épreuves. Celle qui nous est la plus connue est la révolte des orfèvres qui nous est racontée dans les Actes des apôtres. Des orfèvres qui fabriquaient des statues d'Artémis, la grande déesse d'Éphèse, ont vu dans la prédication de Paul un danger de concurrence religieuse qui risquait d'anéantir ou de diminuer considérablement le profit des marchands du temple en référence au monde des fabricants de statues de Notre Dame de Lourdes. C'est un peu le même problème : si Paul annonçait une autre divinité, qu'allait devenir l'Artémis d'Éphèse ? Il y a eu une émeute qui a conduit tous les gens au temple, complètement excités, ils ne savaient même plus pourquoi ils criaient, on a eu un mal fou pour les calmer, les autorités de la ville sont intervenues pour mettre fin au tumulte. On se demande si à la suite de cette émeute, Paul n'a pas été plus ou moins suspect à Éphèse, et n'aurait pas été emprisonné. Il n'est pas impossible que suite aux conséquences de cette émeute, et Paul ait été tenu plus ou moins pour un individu dangereux, il a pu être mis en garde à vue, suivant une expression actuelle.

Pour Paul, c'est une grosse épreuve. C'est une souffrance, parce que chaque fois qu'il est en prison c'est pour l'évangile, mais cette fois, c'est quand même un peu gros parce qu'il n'y est pour rien. La deuxième chose, c'est qu'il sent que la communauté de Corinthe est toujours aussi fragile mais qu'elle tient quand même. C'est pour cela que dans sa lettre il parle de consolation et de tribulation. Lui est dans les tribulations, mais il a été consolé, et il s'aperçoit qu'à Corinthe, ils sont aussi dans les tribulations, la communauté va plus ou moins bien, mais il leur adresse des paroles de consolation. C'est l'arrière-fond de la seconde épître aux Corinthiens.

C'est pour cela qu'elle va donner lieu à un texte admirable qui va montrer que l'apôtre vit et partage les mêmes épreuves que sa communauté qu'il a fondée. Communion des saints dans la tribulation, communion des saints dans la consolation. Quand on récite le Credo, la "communion des saints", cela nous paraît une sorte de dogmatique un peu lointaine, mais ce début de la deuxième épître aux Corinthiens, c'est une épître sur la communion des saints. Tous les malheurs qui m'arrivent, dit Paul, il faut que vous les Corinthiens, vous les partagiez, comme moi-même je partage tous les malheurs qui vous arrivent. De même que les malheurs on les partage, de même les consolations on les partage, j'ai été consolé par Dieu dans mon épreuve, je le partage avec vous, et j'espère que vous aussi vous serez consolé dans votre épreuve et que vous serez aussi en communion dans cette consolation.

Frères et sœurs, je crois que c'est sur cet arrière-fond qu'il nous faudra lire au fur et à mesure que cela avancera, toute cette histoire de la seconde épître aux Corinthiens, car cela va engendrer dans le cœur de Paul une sorte de réflexion a posteriori, ce sont presque les mémoires de Paul. Il écrit finalement une sorte de regard rétrospectif sur son ministère depuis une dizaine d'années. C'est pour cela que c'est si intéressant et important que dès le départ, quand il commence à s'adresser aux Corinthiens, il leur parle en termes de ministère qui crée une communion avec eux, et non seulement une communion mais comme une sorte d'échange et d'influence permanente entre lui et la communauté chérie de Corinthe, et c'est cela qui fait sa vie, sa prière, son message et sa mission d'apôtre.

On verra la suite plus tard.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public