AU FIL DES HOMELIES

Photos

ILS SERONT UNE SEULE CHAIR

Gn 2, 18-25 ; Mc 1, 21-28

Samedi de la deuxième semaine du temps de l'Épiphanie – C (16 janvier 2010)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

C'est la chair de ma chair …

 

F

rères et sœurs, nous avons commencé une lecture continue du livre de la Genèse. Nous avons donc lu les jours derniers la création de l'univers, et aujourd'hui, nous venons d'entendre le texte de la création de la femme. C'est un texte extrêmement important qui mérite d'être médité.

Tout d'abord contrairement à une opinion qui a été répandue, et qui, malheureusement il faut bien le reconnaître, peut s'autoriser de saint Paul qui ce jour-là s'est trompé dans son exégèse, dire que la femme est née de l'homme, et après lui, n'est pas une manière de dire qu'elle est inférieure à l'homme. C'est exactement le contraire du texte que nous avons lu. Nous avons vu que les animaux ne sont pas au niveau de l'homme pour pouvoir être des aides intimes de celui-ci. Dieu pour donner à Adam, à l'homme une aide qui lui soit semblable, va prendre la chair même de l'homme pour en faire la femme.

C'est donc l'égalité de chair, d'une même chair qu'ils sont l'un et l'autre, c'est cela que veut dire ce texte. D'ailleurs, c'est le cri d'Adam quand il voit venir Ève : "Celle-là, c'est la chair de ma chair, et l'os de mes os". Nous sommes donc à égalité, nous sommes dans une possibilité de communion et c'est ce qui est écrit tout de suite après : "L'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair". L'amour conjugal et sa traduction dans le geste d'amour sexuel, est l'expression de cette égalité de l'homme et de la femme qui ne font qu'une seule chair, un seul être, un seul mystère.

C'est la raison pour laquelle l'homme épouse la femme, parce qu'il s'attache à elle, parce qu'elle s'attache à lui, parce qu'ils s'attachent l'un à l'autre et qu'ils se donnent l'un à l'autre, et ceci se manifeste en ce qu'ils deviennent une seule chair, un seul être choisi et voulu par Dieu.

Vous le voyez, ce texte est très important et il est un écho de celui que nous lisions il y a quelques jours, quand dans le récit des sept jours de la création il était dit : "Faisons l'homme à notre image. A l'image de Dieu il les créa, homme et femme il les fit". Homme et femme pour être l'image de Dieu c'est donc la communion de l'homme et de la femme, cet attachement de l'homme à la femme et leur union qui font une seule chair. C'est cela qui est l'image même de Dieu, qui est donc le dessein que Dieu a manifesté en créant l'humanité pour qu'elle soit une humanité d'amour, de communion.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public