AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'AMI DE L'ÉPOUX

1 S 8, 4-9 ; Jn 3, 22-4, 3

Lundi de la première semaine de l'Épiphanie – A

(8 janvier 1990)

Homélie du Frère Michel MORIN

 

I

l s'agit de concurrence entre un Maître, un Rabbi, Jean-Baptiste, et un autre inattendu qui fait plus de disciples que le premier et qui est Jésus. Ce­pendant Jésus, qui est considéré déjà comme un rabbi, devrait pourtant se contenter de rester disciple du premier rabbi, de Jean-Baptiste. Cette concurrence entre deux rabbis provoque une discussion, ce qui n'est pas étonnant, et une interrogation, à savoir : "Qui faut-il choisir ?" Donc on va demander au premier qu'il nous indique ce qu'il faut faire. Or Jean-Baptiste ne dira pas ce qu'il faut faire. Il ne répond pas à la question dans la problématique même de la question. Il sort de cette problématique pour entrer dans une autre dynamique, non plus celle d'un rite, puisqu'il s'agit de purification, mais la dynamique d'une rela­tion. Et cette relation il va lui-même la désigner à ses auditeurs à partir de sa propre expérience. Il dit, à propos de Jésus : "Lui" et à propos de lui-même, Jean le Baptiste : "Je". Il n'est plus question de savoir quel est le rite le plus efficace d'un rabbi ou d'un autre, mais de savoir à quoi ce rite doit mener. Il ne s'agit plus de savoir si le ministère de Jean-Baptiste est plus important parce que premier dans le temps que le ministère d'un autre, il s'agit de rentrer là où le minis­tère, quel qu'il soit, conduit c'est-à-dire au mystère de Dieu.

Jean-Baptiste dit de lui-même qu'il n'est que "l'Ami de l'Epoux". Il désigne ainsi le Christ dans sa réalité ecclésiale, comme tête d'un corps, comme Epoux de l'humanité nouvelle. Et Jean-Baptiste s'ins­crit lui-même, dans cette humanité nouvelle, comme Ami de l'Epoux. C'est cela qui est désormais sa joie, son bonheur et l'on a l'impression qu'il veut nous dire que cette joie, ce bonheur est beaucoup plus complet que le bonheur qu'il avait d'accomplir la volonté de Dieu dans son ministère de baptiste.

Ainsi, cet évangile est la source de deux ré­flexions théologiques que je ne développerai pas et de deux questions pour votre propre vie. La première source de réflexion c'est que nous passons ici du rite à la relation, d'un rite extérieur de purification à une relation intime d'amour, de don et de joie. C'est une des sources de la théologie de la liturgie et probable­ment que je ne suis pas le premier à y avoir pensé, mais je ne l'ai lu encore nulle part. Nous passons du rite extérieur à la liturgie intérieure. Alors la question que je vous pose : Comment vivez-vous la liturgie ? quotidienne ou communautaire ? Est-ce que vous en restez simplement au rite, si beau soit-il, si plaisant soit-il ? Ou alors est-ce que cela c'est vraiment un chemin, un porche d'entrée dans une relation profonde qui est celle de votre joie, de votre amitié, de votre découverte avec Dieu Lui-même ? Si la liturgie ne vous conduit pas, à chaque fois que vous la célébrez, vers Celui qui en est le cœur, vous n'en restez qu'au rite. Et j'ajouterai "les païens en font autant".

Deuxième source de réflexion théologique, c'est à propos du ministère. Jean-Baptiste dit : Ce n'est plus mon ministère qui compte, c'est le mystère dont il était au service. Vous avez, vous, à découvrir ce que moi-même j'ai découvert : que toute purification, que tout ministère ne conduit pas à l'homme qui l'exerce, mais à Dieu Lui-même. C'est dans cette relation, à travers le ministère, que vous tes appelés à rencontrer Dieu. Alors ma question est simple : Comment trai­tez-vous vos ministres ? Quand vous allez rencontrer un prêtre, qui allez-vous rencontrer ? Lui ? Non. Celui dont il est ministre ? Oui. Car lui-même doit toujours dire : "Il faut qu'Il grandisse et que moi je disparaisse !"

Que cet évangile, que cette eucharistie que nous célébrons dans la liturgie ministérielle, nous réapprenne à aller toujours aux sources mêmes de ce que Dieu nous a laissé pour nous y conduire, les che­mins de sa liturgie et le service du ministère.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public