AU FIL DES HOMELIES

Photos

TÉMOINS DE L'AMOUR DE DIEU

1 Jn 3, 11-17 ; Jn 1, 29-34

Lundi de la première semaine de l'Épiphanie – A

(3 janvier 2011)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

Torgny : Jean-Baptiste

 

F

rères et sœurs, les deux textes d'aujourd'hui centrent notre regard sur le témoignage. Qu'est-ce que le témoignage ? C'est d'une part avoir vu, et ensuite, le proclamer. D'une certaine manière, toute notre vie chrétienne est construite autour de cela : voir, reconnaître, découvrir, et ensuite proclamer.

L'exemple de Jean-Baptiste est assez caractéristique. A plusieurs reprises dans cet évangile que nous venons d'entendre, Jean-Baptiste insiste sur le fait qu'il ne "connaissait pas" Jésus. Chose particulièrement étrange et spécifique à l'évangile de Jean. Mais c'est précisément pour nous montrer mieux quel a été le rôle de Jean. Jean baptisait, mais il était là pour reconnaître, pour manifester, pour découvrir d'abord la présence de celui qui venait à lui. Donc de ce point de vue-là, il est vraiment notre modèle. C'est celui qui accueille celui qui doit venir, il l'accueille comme quelqu'un qu'il ne connaissait pas, c'est-à-dire, il n'a pas d'œillères, il n'a pas de regard sélectif. Il sait simplement que tout à coup quelqu'un se manifeste à lui et que c'est lui qui viendra apporter la plénitude du baptême dans l'Esprit Saint. A partir de ce moment-là, Jean-Baptiste reconnaît que l'ayant connu et l'ayant découvert, celui qu'il ne connaissait pas auparavant, il a maintenant pour charge de le désigner, de l'annoncer à ses disciples. Et c'est parce que Jean-Baptiste est capable de montrer celui qu'il a désigné et découvert, qu'à ce moment-là un certain nombre de disciples qui vivaient dans son entourage, vont pouvoir suivre Jésus.

Ainsi va depuis les origines, la vie des chrétiens. La vie des chrétiens, c'est le fait de découvrir celui qu'on ne connaissait pas, de le découvrir par l'Église, par la parole de Dieu, par les sacrements, par tout ce qui constitue notre foi et notre vie chrétienne, mais ensuite, de l'annoncer, de le manifester et de le désigner comme celui qui vient et de le manifester comme Sauveur.

Dans l'épître que nous lisions auparavant, l'évangéliste Jean a un peu la même façon de voir. Pour lui, la manière de désigner le Christ, c'est de savoir qu'il est le Vivant et qu'il nous fait faire l'expérience de la vie parce qu'il nous a aimés et parce que nous pouvons aimer. Là où dans l'évangile c'était reconnaître et témoigner, ici, c'est passer de la mort quand on ne connaît pas, à la vie quand on reconnaît la puissance de l'amour de Dieu. C'est pour cela que toute l'épître de saint Jean dont on lit des petits fragments actuellement, nous ramène toujours à cette même expérience : qu'est-ce qui fait passer du moment où l'on ne connaît pas le Christ, où on est, pour saint Jean, dans la mort, au moment où on le connaît, c'est-à-dire où on entre dans la vie ? C'est l'amour dont il nous aimés. Pour passer de la non-connaissance de ne pas savoir qui est Jésus, au moment même où on le découvre, le Christ n'a pas d'autre moyen que de se faire découvrir par nous, par l'expérience qu'il nous aime et que nous devons nous aimer les uns les autres.

Frères et sœurs, c'est toujours très important de savoir cela surtout lorsque nous sommes confrontés à ce mystère du passage de la vie d'ici-bas à la mort, lorsque nous croyons que dans la vie de nos proches tout semble s'arrêter. En réalité, ils passent de la mort à la vie, ils entrent dans la plénitude de l'amour de Dieu. Et à ce moment-là, la manière dont il nous le font percevoir, c'est parce qu'ils restent dans notre cœur comme les témoins de l'amour dont Dieu nous a aimés à travers eux.

Qu'à travers cette eucharistie, nous puissions redécouvrir et renouveler en nous cet itinéraire, ce passage, cette Pâque. Passer du moment où l'on ne connaît pas le Christ, où on ne le connaît pas assez, de passer du moment de la vie avec lui et de l'amour qui transforme notre propre vie. Alors, nous passons de la mort à la vie non seulement nous-mêmes, les vivants sur la terre, mais aussi avec ceux qui sont auprès de Dieu dans le Royaume de Dieu.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public