AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE BAPTÊME DE JÉSUS

1 Jn 4, 17-21 ; Jn 3, 22-4, 3

(9 janvier 1981)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

Baptême du Christ

N

 

ous avons souvent réfléchi et médité, pendant l'Avent, sur la figure de Jean-Baptiste, et plus particulièrement sur cette parole : "Moi, je baptise dans l'eau, mais Celui qui vient vous baptisera dans l'Esprit et dans le feu." Déjà, hier, dans cet entretien de Jésus avec Nicodème, nous avons entendu Jésus dire : "Celui qui veut appartenir au Royaume de Dieu doit renaître de l'eau et de l'Esprit." Et aujourd'hui, dans l'évangile, nous voyons qu'il s'élève une discussion entre les disciples de Jean et certains pharisiens, au sujet de la purification, sans doute au sujet du rite du baptême et nous voyons aussi que Jésus Lui-même fait baptiser par ses disciples. Il ne baptise pas Lui-même, mais il fait baptiser dans l'eau, en reprenant le rite du baptême de Jean. Tout cela peut nous paraître un ensemble de données extrêmement complexes et pourtant c'est assez simple.

Quand Jean a annoncé la venue du Sauveur, il l'a annoncé en tant que précurseur c'est-à-dire il a annoncé ce Royaume que lui-même pensait être un royaume radicalement différent, instaurant une sorte de rupture totale entre ce qui s'était passé avant et ce qui allait advenir maintenant. Et c'est pourquoi Jean opposait le baptême de l'eau qu'il donnait au baptême de l'Esprit et du feu que le Christ devait donner. Or le Christ Lui-même prend bien soin de dire que, pour être baptisé, il faut recevoir le baptême d'eau et d'esprit, et d'autre part, Il demande à ses disciples de baptiser aussi, en reprenant le baptême de Jean, en reprenant le baptême d'eau. Qu'est-ce que cela veut dire ?

Cela veut dire que Jésus, au plan même des signes qui manifestent la venue du Royaume, n'a pas voulu se poser en rupture mais comme quelqu'un qui venait accomplir, parachever l'alliance ancienne, la conduire au-delà même de ce qu'elle pouvait attendre et espérer, mais en la respectant intégralement et en lui donnant son sens plénier et définitif. Ainsi le Christ n'a pas voulu que le baptême, par lequel nous devenons fils de Dieu, soit une sorte de pure démarche spirituelle, une sorte de pure réception de l'Esprit. Il a voulu que, dans le geste même du baptême dans lequel nous sommes accueillis comme enfants de Dieu, il reste cet élément de l'eau qui est signe de la première alliance de la création. Il reste le geste de Jean le Baptiste qui versait l'eau sur la tête de ceux qui étaient plongés dans le Jourdain, et ainsi la Nouvelle Alliance dans le Christ récapitule, rassemble en elle toutes les autres alliances. Le geste de l'eau, le geste du Baptiste montrent que la création et que l'ancienne Alliance symbolisée par le geste du Baptiste sont présents aussi dans la Nouvelle Alliance.

Tout cela est riche d'enseignement pour nous. Notre foi ne se bâtit pas sur les décombres de l'homme, de l'humanité. Non. La foi nous est donnée, comme un don de Dieu pour venir sauver ce qui était perdu, pour venir le ressusciter et le vivifier de l'intérieur. Il faut que, nous aussi, nous vivions la grâce de notre baptême, non pas comme une rupture mais comme une intégration et une récapitulation de toutes choses, de toute notre vie, des choses les plus humbles et les plus simples que nous vivons au jour le jour, que nous vivions cela comme une récapitulation, dans la grâce et l'amour du Christ, dans l'Esprit Saint. De même que le baptême que le Christ a voulu donner à son Église reste solidaire de l'alliance de la création et de l'alliance de l'Ancien Testament, et qu'il les récapitule et les accomplit, de même faut-il que notre vie de chrétien, notre grâce baptismale récapitule toutes choses en leur donnant leur vie pleine et entière, en respectant fondamentalement ce dessein de Dieu qui est, non pas de détruire ou de causer des ruptures, mais, à travers la nouveauté même qu'Il instaure, en venant Lui-même dans notre histoire et dans notre chair, récapituler toute chose en Lui et par Lui, dans la vie même de l'Esprit.

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public