AU FIL DES HOMELIES

Photos

SAUVEGARDER LA RELATION

Jos 3, 7-9+11+13 ; Mc 1, 40-45

Mardi de la troisième semaine de l'Épiphanie – A

(22 janvier 2008)

Homélie du Frère Bernard MAITTE

 

L

a guérison d'un lépreux, très court passage, mais quelle intensité. "Jésus le rudoyant le chassa". On peut être surpris par cette attitude du Christ chassant le lépreux qu'il vient de guérir. On peut aussi noter que dans ce court passage d'évangile, il nous est dit deux choses sur le Christ, au moins au niveau de son attitude. La première, c'est qu'il est ému de compassion; ce lépreux vient, se jette à ses genoux, et lui dit : "si tu veux, tu peux me guérir". La deuxième chose, c'est le fait que Jésus rudoie ce lépreux.

Que s'est-il passé ? La suite de l'évangile nous donne une indication. Il se trouve que parce que le lépreux publie partout qu'il a été guéri, l'évangile dit : "Beaucoup de gens viennent à Jésus" alors qu'il est dans des lieux déserts et même lorsqu'il se retire dans des lieux isolés, les foules viennent. Il peut y avoir erreur sur la personne, le Christ n'est pas un magicien, il n'est pas un thaumaturge, il ne fait pas des tours de passe-passe de guérison. Plus profondément, cela ne correspond pas à l'attitude épiphanique du Christ Pourquoi ? parce que le Christ sort du Père et vient dans le monde. C'est le Christ qui s'inscrit dans ce monde et grandit à l'intérieur même de son humanité dans la relation avec tous les hommes, et peu à peu se découvre la raison de sa venue : annoncer et construire le Royaume. Il sort du Père et va vers les hommes pour leur annoncer ce Royaume. Du coup, l'attitude des gens qui viennent comme ça, vite, chercher la guérison, le miracle, le sensationnel, cela n'intéresse pas Jésus, ce n'est pas sa mission ni ce pour quoi il est venu. C'est lui qui va vers les hommes. Cela montre que c'est Dieu qui a l'initiative, c'est Dieu qui se manifeste. Il est personnellement épiphanique, il se manifeste dans son action même et pas dans l'action des hommes qui travestissent, qui trahissent, qui défigurent, qui mystifient ce qu'il est.

Du coup, cela peut aussi nous faire comprendre une chose pour nous-mêmes. Nous croyons souvent que c'est nous qui avons l'initiative d'aller vers Dieu. C'est d'abord Jésus qui vient vers nous, c'est Dieu le premier qui nous aime et il nous manifeste son amour. La manifestation de cet amour à notre égard est une réalité précieuse entre lui et nous.

Il est vrai que dans notre monde, surtout par le moyen de la télévision, nous avons l'habitude maintenant des reality-show, des scandales étalés, de tout dire sur ce que l'on est, sur ce que l'on vit, sur ce que l'on fait, sur ce que l'on pense, et on se repaît de l'intime, du secret, on se repaît de la vie personnelle. Il n'y a plus de barrières ni d'obstacles à atteindre ce qui fait le cœur, ce qui est précieux dans la vie d'une personne. Ce qui est précieux est ainsi jeté en pâture à la face de tel ou tel, du monde, et l'on défigure totalement ce qu'est la personne, ce qu'elle vit et ce qu'elle est.

C'est peut-être justement cela que Jésus, en rudoyant le lépreux guéri a voulu éviter. Il lui a fait un précieux cadeau, la guérison de sa lèpre. Il lui a montré une réalité profonde de lui-même : ému de compassion. Cela appartenait à la relation entre le lépreux et Jésus. Ce n'était pas la peine de l'étaler car les autres ne peuvent pas forcément comprendre tout ce qui se vit de profondeur et de beauté dans cette relation avec Dieu. Si les grandes douleurs sont muettes, les grands bonheurs peuvent être aussi incommunicables. Ce que demande simplement Jésus, c'est de rester dans les limites de ce qui peut être dit : va te montrer aux prêtres, offre l'offrande, mais surtout ne fais pas autre chose. Le reste, c'est la communion entre Dieu et quelqu'un et cette communion-là n'est pas forcément manifestable. Seul le Christ peut avoir l'initiative de le révéler pour que justement, les hommes ne défigurent ni la vérité, ni la beauté, ni la bonté de ce qu'il est.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public