AU FIL DES HOMELIES

Photos

TES PÉCHÉS TE SONT REMIS

Hb 8, 6-13 ; Mc 2, 1-13

(23 janvier 1981)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

Passiflore, symbole de la Passion
 

V

 

ous avez remarqué la manière dont Jésus, si je puis dire, pose lui-même le problème. Quand Il dit : "Tes péchés te sont remis !" les gens qui sont autour, commencent à murmurer parce que, pour un juif contemporain de Jésus, cette parole est une imposture. Aucun homme n'a réellement le droit de remettre les péchés. C'est Dieu seul. C'est pour cela qu'ils le disent, immédiatement après, en murmurant. Alors le Christ les interpelle et leur dit : "Quel est le plus facile de dire : Tes péchés te sont remis, ou de dire : "Lève-toi et marche " ?

Vous remarquerez que le Christ ne dit pas : Quel est le plus facile : de remettre les péchés ou de faire marcher le paralytique ? Je crois qu'il y a là quelque chose de très important. A travers ce miracle, Jésus veut manifester qu'Il est vraiment la Parole de Dieu, agissante, efficace, cette Parole par laquelle le monde a été créé, par laquelle toute chose subsiste, et qui, aujourd'hui, vient efficacement et définitivement réaliser le salut. La Parole n'est pas d'abord des mots. La Parole c'est une réalité, la réalité même de la puissance de Dieu créatrice et salvatrice. C'est pourquoi, pour le Christ, c'est tout un de dire : "Lève-toi et marche !" et de dire : "Tes péchés te sont remis !"

Lorsque, aujourd'hui, par le sacrement de pénitence, nous recevons, par la prière de l'absolution que le prêtre prononce sur nous, le pardon de nos péchés, c'est vraiment la Parole de Dieu, aussi efficace et aussi réelle qu'au moment où le Christ a dit à ce paralytique :"Lève-toi et marche !" Dans un cas comme dans l'autre, la Parole est d'abord cette réalité même de Dieu qui nous parle pour nous sauver et pour nous guérir. C'est pourquoi le miracle que Jésus fait ensuite confirme qu'en effet, non seulement Il est venu guérir les infirmités, non seulement Il est venu rendre la vie à ceux qui étaient morts, non seulement Il est venu rendre la vue aux aveugles et faire marcher les paralysés, mais que, en même temps, Il accomplit réellement tout un travail intérieur au cœur du monde, un travail par lequel, petit à petit, ce monde est sauvé de la mort et du péché.

Le salut, c'est cela. C'est que l'homme soit intégralement ressaisi, remodelé, refaçonné par la parole efficace de Dieu, dans notre chair, dans notre vie telle que nous la voyons, mais aussi, et c'est encore plus important, au plus intime de nous-mêmes, à travers tous ces gestes sauveurs que le Christ nous donne au jour le jour : la pénitence, l'eucharistie, le baptême. A travers tout cela, c'est l'efficacité même de la Parole de Dieu qui vient en nous pour nous recréer et pour nous sauver. C'est pourquoi nous ne devons pas murmurer, comme le firent les contemporains de Jésus, en disant : "Mais vraiment a-t-Il le pouvoir de remettre les péchés ?" Tout repose sur cette démarche de foi par laquelle nous sommes capables de creuser le toit de ces réalités superficielles dans lesquelles nous vivons, pour découvrir, au plus intime de nous-mêmes, au plus secret de nous-mêmes, cette réalité de la Parole de Dieu vivante et efficace.

 

AMEN

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public