AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE SECRET MESSIANIQUE

1 R 2, 1-4+10-12 ; Mc 1, 29-39

Vendredi de la troisième semaine de l'Épiphanie

(23 janvier 2004)

Homélie du Frère Bernard MAITTE

Capharnaüm : la synagogue

C

'est comme un journal de bord. Beaucoup de choses sont dites sur l'action de Jésus. Il sort d'une synagogue, dans laquelle Il vient d'enseigner, puis de guérir un démoniaque. Il est donc en Galilée, puis Il rentre dans une maison, un autre geste : il prend par la main la belle-mère de Pierre et Il la guérit. Encore, il est dit que le soir venu, quand le soleil fut couché, on lui apporte les malades, et Il les guérit. Il guérit beaucoup de malades et Il chasse beaucoup de démons. Autre action de Jésus, le matin, Il se lève très tôt et il va prier dans un endroit solitaire. Là encore, on est à sa recherche et Il dit : "Je suis venu pour prêcher, je suis sorti pour cela, allons ailleurs afin que j'y prêche aussi, car je suis sorti pour cela". Et Jésus s'en va à travers toute la Galilée, "prêchant dans les synagogues et chassant les démons".

Beaucoup d'activités, beaucoup de gestes, finalement beaucoup de descriptions de ce que fait Jésus. Il faut prendre l'ensemble comme un tout. Si l'on s'arrêtait simplement dans ces passages d'évangile à Jésus qui guérit, on en ferait comme ce fut le cas à son époque, un thaumaturge, celui qui est là, qui guérit, et l'homme perdu, l'homme paniqué, souffrant qui a besoin d'être guéri et réconforté, cherche finalement un gourou parmi d'autres. Si nous nous arrêtions seulement au fait que Jésus guérit, nous en ferions un gourou.

Mais Il le dit lui-même, "il faut que j'aille ailleurs il faut que je prêche, je suis sorti pour cela". L'image est belle, puisque "sortir", signifie qu'Il s'est extrait de l'intimité d'amour avec Dieu, son Père, il est sorti si l'on veut, du ciel, pour entrer dans notre humanité, et entré dans cette humanité, Il est là pour la féconder de sa Parole, de sa prédication. Toutes les choses vont ensemble. Pas seulement les guérisons, pas seulement la prédication, parce que si nous n'écoutions que Jésus prêcher, nous serions peut-être des auditeurs attentifs, nous aimerions sa Parole, et nous viendrions écouter Jésus parce que qu'Il dit est beau, mais ce ne serait plus que du commentaire, du discours. Ce serait un bon rhéteur.

Non, il y a autre chose. Il y a la Parole, et il y a la guérison. Il y a le geste, et il y a la mission. C'est un tout. Et le cœur de ce qui permet à Jésus d'être véritablement celui qui va manifester qui Il est, c'est là où Il n'a pas peur de toujours se replonger dans le cœur de la prière, c'est-à-dire de l'intimité. C'est-à-dire que tôt le matin, Il se lève et dans un lieu solitaire, là, Il prie. Il pourrait être happé par l'activité, il pourrait être dévoré par tous ces gens qui le recherchent, qui veulent le voir, l'entendre ou le toucher, et Lui, remet toutes choses à leur place.

Aussi, peut-être faut-il reconsidérer pour nous notre propre relation à Jésus-Christ, quelle image avons-nous de lui ? Qu'en faisons-nous ? Est-il seulement un thaumaturge, un guérisseur, celui qui serait comme le magicien de notre vie ? Est-il aussi celui dont on aime entendre la Parole en se disant que cela fait du bien d'entendre de belles choses ? Ou bien est-il vraiment celui qui est à la fois celui qui enseigne, celui qui guérit, celui qui fait les gestes, celui qui prêche.

Oui, dans la vie liturgique, dans la vie sacramentelle, dans la vie chrétienne, tous ces éléments sont importants. On ne peut pas en favoriser un seul, ils se tiennent. Ils nous disent ainsi qui est Jésus. Ce secret messianique dont parle saint Marc, puisque Jésus fait taire les démons, parce que les démons savent qui est Jésus, ce secret messianique, ce devrait être pour nous le fils conducteur de notre recherche de Jésus. Et nous découvrirons peut-être que Jésus, son vrai secret, c'est cette intimité avec le Père, et cette intimité à laquelle Il nous appelle.

 

AMEN

 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public