Le rêve de Nanoun

Conte de Noël

 

Nanoun_2011_01

 

 

 

Noël 2011

 

Saint Jean de Malte

 

Aix-en-Provence

 

 

 

       Dans ce livret ce sont les santons qui parlent et racontent leur aventure. Les santons de nos crèches provençales sont parfois très bavards, surtout quand on leur donne la parole. Parce qu'ils parlent … ils "nous" parlent ! Encore faut-il prendre le temps de les écouter … de les regarder et pourquoi pas de les questionner.

           

       Ils sont là pour nous représenter à la crèche, et eux aussi portent parfois le poids des ans, les soucis quotidiens mais aussi les joies et ils ont droit à notre respect. La vie change autour de nous, et la crèche aussi évolue. Chaque année, elle est différente et les santons sont porteurs de messages pour qui veut bien leur apporter quelques instants d'attention bienveillante. Ce n'est pas un retour à l'enfance qui friserait l'infantilisme puéril. Les santons font partie du patrimoine provençal qui nous est confié.

 

       A travers leurs yeux brillants d'étonnement et de joie d'avoir retrouvé une seconde jeunesse, ils offrent leurs cadeaux à l'Enfant.

 

       Laissons-nous entraîner dans cet émerveillement de Noël, dans la louange toute simple qui jaillit du plus profond du cœur qui sait s'attarder, regarder, se laisser regarder et s'émerveiller devant le grand mystère qui est représenté simplement. 

 

       Un ouvrage de plus sur les santons ? Non, une confidence, un partage de ces petits secrets qui tissent "une vie de santon". Un cadeau de Noël pour les petits, à feuilleter en se laissant guider par les images, et pour les grands à lire pour être aidé à mieux "voir" la crèche.

 

       Ce livre est en vente au presbytère.

 

 

       Édifiée, comme la plupart des bâtiments conventuels d'Aix, au XIIIème siècle, à l'extérieur des remparts, à quelques 190 mètres d'altitude, en bordure de la grande route - dite Aurélienne - d'Arles à Fréjus et au-delà de l'Espagne à l'Italie, l'église des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, puis de Rhodes (XIVème siècle) et enfin de Malte (XVIème siècle), appellations multipliées qui scandent les étapes du recul Chrétien face à l'Islam, lance dans le ciel aixois les soixante-sept mètres de sa flèche et est l'une des toutes premières églises gothique de Provence.
       Devenue, au début du XIXème siècle, la cinquième paroisse de la ville, l'église Saint-Jean a, en 1977 - tout en conservant ce rôle très récent pour elle - retrouvé sa vieille fonction monastique, comme siège d'une fondation nouvelle : la Fraternité des Moines Apostolique Diocésains de Saint-Jean-de-Malte. 

       Ce livre est en vente au presbytère.

 
Copyright © 2017 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public