AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE TRAVAIL DE DIEU

Fête de la Sainte Famille – année B (30 décembre 2011)
Homélie de Mgr Christophe DUFOUR


Siméon et Jésus (Brinay)

F

rères et sœurs, en cette fête de la sainte Famille, l'Église nous propose deux récits qui nous donnent à contempler deux couples de parents et leur enfant. Abraham et Sara, qui mettent au monde Isaac, et Marie et Joseph qui présentent leur Enfant à la bénédiction de Dieu. Et nous avons deux témoins, deux grands témoins, on pourrait dire les premiers après les bergers et les mages. Siméon, aurait pu être le ravi de la crèche, il s'émerveille devant cette source de lumière qui illumine et lui donne une grande vision, d'apercevoir par anticipation la lumière de Pâques qui éclaire la croix du Christ, véritable source de lumière. Cet enfant brille déjà de la lumière de Pâques. Et puis, cette vieille veuve, la prophétesse Anne dont on pourrait dire qu'elle est la première missionnaire parce qu'elle proclame les louanges et c'est une bavarde, elle parle à tout vent, au pied du temple, sur les parvis, elle parle de cet Enfant.

Si l'Église nous donne à contempler Abraham et Sara autour d'Isaac, eux aussi sans doute émerveillés devant cette naissance, et Marie et Joseph, Siméon et Anne autour de cet Enfant qui est le Messie, le Fils de Dieu, si l'Église nous invite à prier la sainte Famille, à lui demander d'intercéder pour nous, ce n'est pas d'abord pour nous offrir un modèle à imiter. Ces deux familles sont inimitables et sans doute celle de Jésus encore moins que celle d'Abraham et Sara et Isaac, encore que, regarder celle de Marie et Joseph à Nazareth nous serait très profitable pour les mamans et les papas en particulier. Mais si l'Église nous donne à contempler la sainte Famille, c'est d'abord pour y contempler l'œuvre de Dieu, le travail de l'Esprit, ceux qui sont accordés dans leur cœur, dans leur intelligence, dans tout leur être, ceux qui sont ajustés et qui essaient de trouver la bonne note pour toute leur vie et qui veulent vivre en harmonie avec cette parole intérieure de Dieu, au diapason de l'Esprit Saint.

Voilà le vrai travail de Dieu. Depuis Abraham et tout au long de l'histoire on aura vu des couples stériles enfanter, des vieux couples mettre au monde, jusqu'à l'œuvre de l'Esprit dans le sein de Marie. Au temple, autour de Siméon et Anne, c'est la louange, le chant de louange, le chant d'émerveillement. C'est ce qui est à la source de notre prière pour nos familles, c'est la confiance que Dieu travaille, quelles que soient nos familles, et Dieu sait qu'il en a qui sont blessées et abîmées. Malgré cela et peut-être encore plus au cœur de ces familles blessées Dieu travaille, il est à l'œuvre.

Voilà pourquoi nous prions aujourd'hui pour que Dieu bénisse nos familles. Regardons les films et les livres à succès aujourd'hui, ce sont des familles blessées qui sont regardées avec tendresse, les intouchables, le récit de cette handicapée, et puis les deux traces de pas dans le sable, le récit de cette maman blessée à la naissance de son enfant et qui finalement, contemple les merveilles de Dieu. Demandons aujourd'hui tous ensemble la bénédiction de nos familles.

 

 

AMEN

 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public