AU FIL DES HOMELIES

Photos

TU ES PIERRE !

Is 58, 1-9a; Lc 10, 25-37
Chaire de St Pierre - (22 février 1985)
Vendredi après les Cendres
Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL


Le Bizot : Saint Pierre

L

 

a pierre sur laquelle est construit l'édifice de l'Église, l'édifice que nous sommes, cette pierre c'est le Christ. Il est la pierre angulaire, cette pierre dont l'Ecriture dit qu'elle a été rejetée par les bâtisseurs mais qu'elle est précieuse aux yeux de Dieu, qu'elle a été choisie par Dieu. Cette pierre est aussi une pierre d'achoppement parce qu'elle fait trébucher ceux qui ne mettent pas en elle leur foi. C'est sur cette pierre que toute la construction s'appuie. Cette pierre nous dit le prophète Daniel a été détachée de la montagne sans qu'aucune main d'homme n'y ait participé.

Tous ces textes, depuis l'origine de notre foi, ont été rassemblés pour magnifier le Christ et pour affirmer que c'est sur Lui que, comme des pierres vivants, nous nous édifions en un édifice spirituel qui est l'Église. Affirmer que le Christ est pierre, pierre angulaire, pierre fondamentale, c'est affirmer sa divinité, car dans la Bible, la pierre, le roc, le rocher, c'est Dieu Lui-même. "Dieu est le roc de mon cœur le rocher de ma foi" ne cesse de chanter le psalmiste. Si donc Dieu est le roc, c'est le Christ Fils de Dieu, Dieu Lui-même qui est la pierre fondamentale de la création nouvelle. Et pourtant, en paradoxe, Jésus Lui-même va dire à un homme qui n'est pas le Fils de Dieu, à ce Simon pécheur appelé en même temps que son frère André, Il va dire : "Tu t'appelleras Pierre ! Tu es Pierre. Tu es la pierre sur laquelle je vais édifier mon Église !" Voila donc que le Christ annonce à un homme faible et fragile qui ira jusqu'à le renier trois fois, qui s'est enfoncé dans le creux de la mer parce qu'il a douté au moment où le Christ lui tendait la main, qu'il est pierre et sera le fondement de l'Église.

C'est un mystère assez extraordinaire que cette mission de Pierre. Quelle est la raison pour laquelle Jésus a pu donner à ce disciple ce nom de Pierre qui définit précisément sa propre fonction de Messie et qui est un privilège de sa divinité ? Si nous disons de Dieu qu'Il est le rocher, c'est parce qu'Il est ce sur quoi nous pouvons nous appuyer, Il est le point d'appui solide sur lequel nous pouvons nous dresser nous élever, parce que notre foi s'appuie sur la fidélité de Dieu. Quand nous disons Amen ! nous disons : "C'est vrai ! Je crois, C'est solide ! C'est fort comme le roc !" Si donc Dieu est rocher notre foi est fondée sur Lui, et c'est en ce sens que Jésus est la pierre, la pierre d'achoppement parce que c'est précisément devant la profession de foi, l'affirmation de la divinité du Christ que beaucoup vont achopper, vont trébucher. Pierre angulaire aussi, car c'est sur la révélation apportée par Jésus-Christ que s'édifie la foi de l'Église. Dieu est rocher en tant que sa fidélité fonde notre foi. Jésus est pierre angulaire en tant que révélateur du mystère de Dieu.

Et Jésus dit à Pierre :"Tu es pierre !" au moment précis où Simon vient de répondre à la question posée par Jésus : "Pour vous, qui suis-je ?" "Tu es le Christ, le Fils de Dieu !" C'est donc la proclamation de la foi de Simon-Pierre qui fait qu'il devient lui aussi pierre pour l'édification de l'Église, Il s'agit toujours de l'affermissement de la base sur laquelle s'édifie notre foi, de la première conviction de la base de l'Église. Pierre est celui qui, le premier, a confessé la foi de l'Église, a dit au Christ :"Tu es le Fils du Dieu Vivant !" Et c'est cette révélation que Pierre a reçue de Dieu qui est le modèle de toutes les confessions de foi des chrétiens qui, chaque fois, appuieront leur foi sur la foi de Pierre. Notre foi s'enracine sur la sienne, se modèle sur la sienne, prend la suite de la sienne. C'est pour cela que Pierre est la pierre fondatrice que laquelle le Christ Lui-même édifie son Église.

C'est pour cela que notre foi se réfère toujours à la foi de Pierre parce qu'elle est la première affirmation de la foi chrétienne. Quand nous proclamons Pierre fondement de l'Église, quand nous nous appuyons sur la foi de Pierre aujourd'hui représenté parmi nous par le successeur de Pierre, nous affirmons l'unité de notre foi autour de celui qui, le premier, l'a professée et de celui qui, aujourd'hui encore est l'écho de cette première confession. Demandons au Seigneur de nous garder fidèles dans cette foi autour de Pierre et de son successeur.

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public