AU FIL DES HOMELIES

Photos

SAINTS CYRILLE ET MÉTHODE

2 Co 4, 1-7 ; Lc 10, 1-9
SS. Cyrille et Méthode - (14 février 1981)
Homélie du Frère Michel MORIN

 

Lumières dans le monde 

C

yrille et Méthode étaient deux frères, fils d'un haut fonctionnaire de Thessalonique. Ils étaient grecs, donc, et ils sont nés en 825 et 827. Ils ont fait leurs études dans le rayonnement spirituel, intellectuel et apostolique du patriarcat de Constantinople. Ils ont d'abord été, on dirait aujourd'hui diplomates, au service de l'empereur Michel III. Celui-ci leur confia deux missions qu'ils remplirent tous les deux ensemble. La première mission politico-religieuse auprès des communautés musulmanes, juives du Caucase. Et une seconde, celle qui les a fait entrer, de façon plus particulière dans l'histoire de l'Église, une mission en Moravie et en Pannonie, pour essayer de contrecarrer la trop grande influence des missionnaires germains qui évangélisaient cette région avec des problèmes, des théories proprement occidentaux. L'empereur voulait que ces régions-là gardent leur caractère profondément slave. C'est pour cela que Cyrille et Méthode ont entrepris d'apprendre la langue slave et ont même inventé un alphabet pour que cette langue soit désormais écrite. Puis ils ont travaillé à la traduction complète de la Sainte Écriture en slave ainsi que de la sainte liturgie.

       Ils évangélisaient ainsi ces pays d'Europe Centrale. Le Pape Jean VIII leur a explicitement demandé de continuer cette oeuvre dans la langue du pays, afin que les hommes de cette terre apprennent les merveilles de Dieu dans leur propre langue. Ce qui, vous vous en doutez bien, leur a valu quelques difficultés, spécialement de ces missionnaires germains ou même de certains milieux romains qui les ont taxés d'hérésie parce qu'ils ne célébraient pas la liturgie en grec ou en latin.

       Il nous faut retenir de ces deux grands exemples missionnaires cette parole de Paul : "La lumière brille dans les ténèbres". Cette lumière qui brille, d'abord, dans le cœur des hommes et qui doit, naturellement illuminer ceux qui les entourent. Cette lumière qui brille au cœur du monde, souvent dans des milieux, au milieu de situations difficiles, parfois inextricables, et nous savons bien aujourd'hui, combien les descendants, les fils dans la foi de Cyrille et Méthode, doivent vivre dans leur pays, comme des agneaux au milieu des loups. Au cours de cette eucharistie, nous prierons le Seigneur, pour ces chrétientés qui ont été engendrées par la foi de Cyrille et de Méthode.

       Nous demanderons au Seigneur qu'Il nous rappelle, en célébrant cette eucharistie de lumière sur le monde, que notre premier devoir c'est aussi d'évangéliser là où nous sommes.

AMEN


 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public