AU FIL DES HOMELIES

Photos

COMPRENNE QUI POURRA !

1 Co 1, 26-31 ; Mt 19, 3-12
Ste Agathe - (4 février 1983)
Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

Mussy-sur-Seine : Sainte Agathe

C

 

omprenne qui pourra !" Si le Seigneur a pris soin d'ajouter cette petite conclusion à la phrase très énigmatique qu'Il venait de dire, c'est sans doute parce qu'Il était au courant du fait que les hommes et les femmes avaient beaucoup de peine à comprendre ce qu'Il pouvait signifier par cette phrase très mystérieuse. Je ne prétendrais pas aujourd'hui, en quelques minutes, en épuiser tout le sens, mais je voudrais seulement l'éclairer à la lumière de la fête de sainte Agathe que nous célébrons en ce jour.

En effet, ce qui est important dans le martyre de sainte Agathe et ce qui a sans doute été à l'origine de son culte, c'est que cette jeune fille avait tenu tête à toutes les tortures, à toutes les tortures non seulement physiques mais aussi spirituelles de l'interrogatoire qu'elle avait dû subir. Elle avait affirmé jusque dans la mort, que rien de toute l'énorme machine politique et sociale de l'empire romain ne pouvait la faire revenir sur son attachement au Christ. Mais également c'est parce qu'elle voulait manifester, par sa virginité et par son martyre, qu'elle était unie au Christ de façon indissociable.

Dans la première partie du texte lu tout à l'heure, le Christ explique l'indissolubilité du mariage. Si l'homme ne peut pas répudier sa femme pour en épouser une autre, c'est parce que le cœur même du sacrement du mariage est l'image de cet attachement indéfectible de Dieu à sa créature et plus particulièrement à l'humanité. Par conséquent la fidélité dans le mariage n'est pas une sorte d'épreuve de force que l'homme et la femme s'imposeraient à eux-mêmes pour montrer qu'ils sont capables de tenir jusqu'au bout. Mais la fidélité dans le mariage est d'abord cet aspect sacramentel, c'est-à-dire de manifester de faire voir, au cœur même de toutes les difficultés qu'un couple peut traverser, que la fidélité du Seigneur est au cœur même de leur vie de couple, et que, par conséquent, quoi qu'il arrive, quelles que soient les circonstances, à cause de cet amour indéfectible et inaliénable que Dieu a mis dans leur cœur, rien ne pourra véritablement les séparer.

Pour sainte Agathe et pour toutes les vierges martyres, c'est exactement la même chose. D'une certaine manière, leur martyre est leur mariage. En effet, pour sainte Agathe, épouser le Christ, en la virginité même de sa chair, cela signifie que, quoi qu'il arrive, rien ne pourra la séparer de son Époux. Quoi qu'il arrive, le Christ ne l'abandonnera jamais. Et c'est un des aspects du martyre qui est essentiel, c'est de montrer que même si l'on doit subir la mort, Lui, Dieu, n'abandonnera jamais celui qui meurt pour Lui. Le martyre, avant même d'être un témoignage de la fidélité de l'homme à Dieu est d'abord un témoignage de la fidélité de Dieu à l'homme. Et le fait d'accepter la mort, c'est simplement le fait de témoigner que, quoi qu'il arrive, on est tellement sûr de cet amour de Dieu que, quelles que soient les propositions que peut nous faire le monde, elles ne vaudront jamais cette promesse fondamentale : "Je t'ai choisie ! Je t'ai aimée et je ne t'abandonnerai jamais !"

Frères et sœurs, notre vie chrétienne devrait être plus souvent à l'image de ce martyre, non pas peut-être pas des choses extraordinaires, mais que nous prenions davantage conscience de cette fidélité de Dieu qui nous a épousé, quelle que soit notre condition. Que nous vivions dans le célibat consacré, que nous vivions dans le mariage, l'exigence est la même. Il s'agit, par des modes de vie différents, de témoigner fondamentalement et absolument, de cette fidélité de Dieu. Quoi qu'il arrive, Dieu ne nous abandonnera jamais et c'est pourquoi des hommes, des femmes sont morts pour Lui. Puissions-nous, au cours de notre vie, à travers les gestes les plus humbles, témoigner, comme sainte Agathe à travers son martyre, sa mort et sa consécration à Dieu, puissions-nous dans les actes les plus simples et les plus humbles témoigner, à chaque instant, dans notre propre cœur et dans le cœur de nos frères, de cette fidélité indéfectible de Dieu pour nous.

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public