AU FIL DES HOMELIES

Photos

AIMER LE CHRIST C'EST AIMER L'ÉGLISE

Ac 9, 1-22; Mc 16, 15-18
Conversion de St Paul - (25 janvier 1991)
Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS


E

st-ce que nous aimons l'Église ? Est-ce que, pour l'aimer, nous savons ce qu'elle est ? Car la plupart du temps, pour aimer quelque chose, il faut savoir quelle est cette réalité que l'on aime. Et plus on aime une réalité, plus on aime une personne, plus on a envie de savoir qui elle est.

Lorsque nous célébrons ce que nous appelons "la conversion de saint Paul" c'est pour nous éclairer sur ce qu'est l'Église et pourquoi nous pouvons tant l'aimer. Quand saint Paul quittait Jérusalem pour Damas c'était très clair dans sa tête. Les chrétiens, on ne les appelait pas encore comme cela, formaient à l'intérieur du peuple juif un groupe dangereux parce que, au lieu de réserver au peuple juif tous ses privilèges, ils commençaient déjà à parler contre le Temple, à intégrer des gens un peu en marge, des prosélytes c'est-à-dire des gens qui auraient voulu devenir juifs et qui étaient "captés" par ce petit groupe Sûrement un petit groupe car au grand maximum quatre ou cinq ans après la mort de Jésus sur la croix. Pour Paul, ce qui est le plus dangereux chez les chrétiens, c'est le fait qu'ils prennent des distances vis-à-vis de la Loi. Ils n'appliquent pas toutes les observances, ils n'appliquent pas tous les détails que la Tradition des rabbins avait codifiés. Pour Paul, c'est très grave car si l'on n'applique pas toute la Loi, comment être uni à Dieu ? Pour le vrai pharisien qu'est Paul, si je n'observe pas toute la Loi, comment puis-je dire que je suis l'ami de Dieu ?

       Ce qui s'est passé sur le chemin de Damas est tout à fait radical pour Paul et pour nous aussi. Jésus s'est adressé à Paul en lui disant : "Pourquoi Me persécutes-tu ?" Paul n'avait jamais rencontré Jésus, ne l'avait jamais personnellement persécuté. Par conséquent la phrase est claire : Pourquoi Me persécutes-tu dans les chrétiens, dans mes disciples que tu vas rechercher avec des lettres d'arrêt ? Par conséquent, "Pourquoi Me persécutes-tu ?", cela veut dire que Jésus révèle à Paul que toucher aux disciples c'est la même chose que toucher au Messie. Et voilà ce qui bouleverse complètement l'attitude de Paul. Au moment où il comprend que le Messie promis à Israël, non seulement est venu ce qui est déjà une grande chose, mais qu'Il est venu pour faire corps avec son peuple. Désormais, on ne peut plus séparer le Messie et ses disciples. Jésus Ressuscité vit dans le cœur de ses disciples, vit avec ses disciples, fait corps avec eux. Jusqu'à maintenant, pour Paul, Dieu était tellement loin qu'il fallait tous les détails de la Loi pour essayer de s'approcher un peu de Lui. A partir du moment où Jésus lui dit : "Tu Me persécutes quand tu touches à l'un de mes frères". Paul comprend que le Messie est non seulement venu chez les hommes comme Quelqu'un parmi d'autres, mais qu'Il fait corps avec chacun de ses disciples.

      Le rêve de Dieu, c'est d'être tellement uni aux hommes que quand on touche à un homme, on touche à Dieu. Et Paul comprend alors tout ce que cela veut dire. Il comprend non seulement que désormais on ne peut pas toucher aux chrétiens, mais que lui Paul va être appelé à faire que Dieu puisse aller vivre et faire corps avec tout homme. Pas simplement quelques juifs qui forment déjà la petite communauté de Jérusalem ou de Damas, mais avec tous les hommes du monde entier. Paul comprend à ce moment-là que l'humanité tout entière, sans limites, sans exception, doit faire corps avec Jésus Ressuscité. C'est pour cela que désormais, il ne restera plus en place mais il parcourra le monde entier connu à l'époque. La vocation de Paul consiste à comprendre en même temps que Jésus est intimement uni à ses disciples mais que cela n'est pas fini, n'est pas achevé. Il faut que cela s'étende à tous les hommes et donc que Paul se fasse le messager de Jésus ressuscité. Et là où Paul ira, il apportera Jésus ressuscité.

       Et l'Église, aujourd'hui, c'est Jésus ressuscité qui fait corps avec nous. Et si nous sommes maintenant rassemblés pour l'eucharistie, c'est parce que Jésus ressuscité veut nous être uni de façon totalement personnelle, plus intime, plus forte que tous les liens d'amour ou d'amitié que nous connaissons. Et c'est pourquoi nous célébrons l'eucharistie c'est-à-dire le moment où nous célébrons le corps du Christ que nous mangeons, le sang du Christ que nous buvons pour faire un seul corps avec Lui, le Messie. Et c'est cela qu'est l'Église. Et c'est pour cela que nous devons l'aimer car on ne peut pas aimer Dieu sans aimer l'Église, on ne peut pas aimer Dieu sans aimer nos frères. "Celui qui dit qu'il aime Dieu et qui n'aime pas son prochain est un menteur" dit saint Jean. Saint Paul a compris ce jour-là que celui qui persécute son frère et dit qu'il aime Dieu est un menteur. Si nous pouvons aimer l'Église c'est parce que dans notre cœur, tout l'amour que nous avons reçu au baptême est autant pour Dieu que pour l'Église. On entend parfois des gens dire : Jésus ça passe, on peut comprendre, ce qu'a fait Jésus est merveilleux, j'y adhère, mais l'Église, je ne m'y retrouve pas. Une telle position, une telle séparation du Christ et de son Église est fausse.

       Certes, l'Église n'est pas parfaite, chacun d'entre nous est l'Église et chacun d'entre nous a ses défauts et il y a encore aussi ceux des autres, ce qui fait beaucoup quand on cumule tout cela, mais il n'empêche que, radicalement, nous ne pouvons pas séparer le Christ et l'Église. Quand nous disons que nous aimons le Christ et que nous oublions l'Église, nous sommes d'une certaine manière, des menteurs.

       Alors, qu'au moment même où nous allons célébrer l'Église unie à son Seigneur, l'Église qui fait corps avec le Christ par le pain et le vin partagé qui sont précisément le corps et le sang du Christ, que nous redécouvrions, par l'intercession de saint Paul dont nous célébrons sa découverte de l'Église comme peuple de Dieu, que nous ayons à cœur de découvrir que cet amour que nous avons reçu est à la fois et inséparablement amour de Dieu et de l'Église.

      AMEN

 

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public