AU FIL DES HOMELIES

TITE ET TIMOTHÉE SUCCESSEURS DES APÔTRES

2 Tm 1, 1-9 ; Lc 22, 24-30
SS. Tite et Timothée - (26 janvier 1982)
Homélie du Frère Michel MORIN

 

P

armi ses disciples, le Christ a choisi douze apôtres qui sont essentiellement les témoins officiels de la Résurrection. Ils ont vécu avec Lui depuis le baptême de Jean jusqu'à son Ascension. Ces apôtres sont partis, ils sont témoins, ils sont soumis à la révélation. Ils ont reçu directement et pour eux d'abord le témoignage du Christ, Parole de Dieu faite chair, mort et ressuscité. Ils en ont reçu l'ordre de la mission lorsque Jésus leur a dit avant son Ascension : "Baptisez les Nations, faites des disciples au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit." Le privilège des apôtres c'est celui-ci, celui d'être témoins uniques du Christ ressuscité, d'en être témoins et d'avoir à le manifester, d'avoir à le proclamer. C'est un privilège qui leur est réservé, qui est exceptionnel et qui est temporaire. Car ce privilège se terminera lorsque les apôtres mourront.

       Saint Tite et saint Timothée que nous fêtons aujourd'hui ne sont pas des apôtres, en ce sens spécifique du mot. Ils ne sont pas témoins du Christ ressuscité, ils ne l'ont pas vu au matin de Pâques ou dans les jours qui l'ont suivi. Ils ne sont pas soumis à la révélation comme les apôtres le sont eux-mêmes. Les apôtres, fondant des Églises sont les seuls fondateurs de l'Église, sont les seuls fondements de l'Église, il n'y en a pas d'autres. L'Église est fondée sur le témoignage apostolique donné par la mort des apôtres à cause de la foi. Les disciples de ces apôtres, auxquels Paul est assimilé, les disciples comme Tite et Timothée ont accueilli la révélation. Ils ont reçu des apôtres ce que Paul appelle "le dépôt de la foi". Et ils vont continuer l'œuvre apostolique, ils vont transmettre ce qu'ils ont eux-mêmes reçu d'autres hommes que sont les apôtres, mais qu'ils n'ont pas reçu directement du Christ comme les douze et comme Paul dont nous fêtions hier la conversion. Ces disciples ne sont pas les fondements de l'Église. Ils vont la construire sur les fondements que sont les apôtres, ils vont la développer, ils vont la faire grandir là où les apôtres les ont institués comme évêques, comme pasteurs et comme docteurs, par l'imposition des mains. Timothée sera évêque de l'église d'Ephèse et Tite évêque de l'église de Crète, chargé de l'organiser.

       Le témoignage qu'ils rendent c'est celui qu'ils ont reçu des apôtres. Ils font partie de la tradition de l'Église. Ils sont les premiers témoins de la tradition de l'Église, cette tradition de l'Église qui est essentiellement la transmission, la livraison à tout homme qui le désire, entre les deux venues de Christ, du message même du Christ qu'ils ont reçu par les apôtres. Et cela sous l'autorité des apôtres et avec l'assistance assurée et permanente de l'Esprit Saint.

       C'est dans cette tradition que nous vivons. Les disciples, comme Timothée et Tite, sont bien successeurs des apôtres, parce qu'ils ont reçu ce "dépôt de la foi" pour le publier, pour l'expliciter, pour le développer et le faire vivre. Mais ils ne sont pas successeurs des apôtres en tant que témoins directs de la Résurrection. Ils sont inscrits, et les premiers, dans l'ordre de la tradition de l'Église. C'est cette tradition dont nous vivons aujourd'hui encore par l'intermédiaire du ministère des évêques qui sont les successeurs des apôtres, les successeurs de ces premiers successeurs des apôtres que sont Tite et Timothée que nous fêtons aujourd'hui.

       Dans cette eucharistie, nous prierons pour que, tous ensemble, nous soyons fidèles à la tradition que nous avons reçue par la succession des évêques. Nous prierons pour que nous soyons fidèles à cette tradition, à la révélation qui leur a été confiée par le témoignage des apôtres afin que l'Église puisse transmettre à nous-mêmes d'abord et au monde, ce que cette Église a reçu des apôtres qui eux-mêmes l'avaient reçu du Christ afin qu'ensemble nous puissions marcher dans la miséricorde du Seigneur, dans la foi des apôtres, vers le retour du Christ, vers l'Église de la Jérusalem nouvelle.

 

       AMEN

 
Copyright © 2017 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public