AU FIL DES HOMELIES

Photos

DIEU SOURCE DE TOUT AMOUR

Ap 7, 9-17 ; Mt 10, 34-39
Ste Agnès - (21 janvier 2009)
Mercredi de la troisième semaine de l'Épiphanie
Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

Chaource : Sainte Agnès

 

 

F

rères et sœurs, cette page d'évangile que nous venons d'entendre est particulièrement difficile à accepter car au premier abord, elle a l'air de nous dire que nous ne devons pas tenir compte des affections les plus intimes, celles de nos père, mère, ou de nos enfants. Il semblerait que Jésus dise qu'il n'est pas venu porter la paix mais la guerre, qu'il est venu pour que nous nous opposions les uns aux autres.

En réalité ce que veut dire ce texte et qui est éclairé par le martyre de sainte Agnès c'est que l'amour du Christ ne supprime pas les autres amours, mais au contraire, il les fonde et c'est pourquoi, il faut, il est nécessaire d'aimer le Christ par-dessus tout. Si nous n'aimons pas le Christ plus que tout, nous ne saurons pas trouver en nous la source de l'amour pour aimer de façon parfaitement gratuite et donnée, nos proches et nos amis. L'amour humain remplit notre cœur mais la source de cet amour est en Dieu. C'est Dieu qui est l'amour, et si nous ne buvons pas à cette source, nous ne pouvons pas parvenir à un amour vrai car en nous, il y a tant de choses qui résistent à l'amour, tant de choses qui nous font pencher vers l'égoïsme ou la recherche de soi.

Le péché est proche de chacun de nous, il faut toute la puissance et toute la force de Dieu pour nous en délivrer. C'est pourquoi il faut comme sainte Agnès non pas négliger l'amour de nos proches, mais placer plus haut que tout le Christ, elle qui a accepté d'être arrachée à sa famille, à ceux qui l'aiment pour être conduite au martyre, parce quelle a voulu mettre le Christ au-dessus de tout et que les persécuteurs ne le lui ont pas pardonné.

C'est une vérité difficile à comprendre, mais absolument fondamentale que le fondement, la base, la racine, la source de tout amour non seulement pour des gens exceptionnels comme Agnès et les martyrs, mais pour chacun de nous la base de tout amour elle est dans la rencontre de notre cœur avec le cœur de Dieu. Il faut nous laisser investir par cette présence de l'amour de Dieu en nous pour que nous puissions parvenir à vivre des eaux jaillissantes dont nous parle l'Apocalypse. L'Apocalypse nous dit que cette foule qui acclame le Seigneur dans son Royaume ce sont ceux qui viennent de la grande épreuve et qui ont lavé leur robe dans le sang de l'Agneau. Ils ont, envers et contre tout, affirmé leur foi et leur amour par-dessus toutes choses pour le Christ qui est l'Agneau.

La promesse dit : "L'Agneau sera leur pasteur et il les conduira aux sources des eaux de la vie et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux". Dieu ne vient pas pour nous faire souffrir mais pour guérir en nous toute peine, pour essuyer toute larme de nos yeux, car si nous aimons vraiment, si nous nous laissons envahir par son amour pour nous, si nous nous fondons dans l'amour que Dieu a à notre égard, alors nous saurons aimer en vérité tous les autres, les proches et même ceux qui nous font du mal, même nos ennemis. Ce sera la réconciliation totale de notre cœur avec l'autre.

Que le Seigneur nous donne de comprendre cette vérité que tout amour dans notre vie se fonde sur l'amour de Dieu.

 

AMEN

 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public