AU FIL DES HOMELIES

Photos

INVITATION RÉCIPROQUE

1 P 4, 7-11 ; Lc 10, 38-42
Ste Marthe - (29 juillet 1989)
Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

 

C

e passage d'évangile nous rappelle la principale gloire de Marthe qui est d'avoir reçu le Seigneur à sa table, d'avoir offert l'hospitalité au Christ, au Seigneur Jésus. C'est un privilège merveilleux pour elle que d'avoir vu à sa table, venir se reposer dans sa maison Celui qui est Dieu parmi nous.

C'est dire que l'Incarnation de Jésus s'est comme concentrée dans ce geste de Jésus venant chez Marthe. Qu'est-ce que l'Incarnation sinon Dieu venant chez nous, venant dans notre monde, venant dans notre vie, venant parmi nous ? Et cela se concrétise, d'une façon symbolique, par cette venue de Jésus chez Marthe. Venue de Jésus chez Marthe qui se prolonge tout aussi réellement par la venue de Jésus en chacun de nous, dans notre cœur certes, et pas exactement comme pour Marthe dans notre maison, mais c'est encore beaucoup plus grand et beaucoup plus beau de penser que Jésus vient en nous "faire sa demeure." Car cette demeure du Christ en nous est comme réci­proque. S'Il fait sa demeure, sa maison en nous pour demeurer en nous, Il nous invite aussi à "demeurer en Lui" c'est-à-dire à habiter, à faire notre maison chez Lui, dès maintenant, en prenant notre repos dans sa présence, dans son cœur, dans sa volonté, afin que cette habitation de nous-même chez le Christ puisse s'épanouir, se parfaire, s'achever, s'accomplir pleine­ment après notre mort quand nous entrerons dans le Paradis qui est de façon plus précise la demeure de Dieu.

Ainsi c'est un échange d'hospitalité auquel Jésus nous invite à travers Marthe. Que nous le rece­vions chez nous, que nous préparions la maison de notre cœur afin qu'Il puisse se reposer, y trouver sa joie comme le dit le psaume : "Que tu trouves en nous ta joie !" Qu'Il puisse y trouver un moment de paix, un moment de bonheur. Que Dieu puisse être heureux en nous afin que nous soyons, nous aussi, heureux chez Lui, en Lui, dès maintenant et pour toujours. Et cette hospitalité réciproque entre le Christ et nous, hospitalité qui va trouver sa plus parfaite expression dans le repas de l'eucharistie où Jésus nous invite à sa table afin que son corps sous la forme du pain, son sang sous la forme du vin, vienne demeurer en notre propre corps, pour que notre corps soit la demeure et le Temple de sa présence, cette hospitalité réciproque se prolonge, s'accomplit aussi dans une hospitalité réciproque avec nos frères. Nous sommes les notes les uns des autres. Nous nous recevons les uns les autres dans notre cœur, dans notre amour, dans notre intérêt, dans notre attention, dans notre vie la plus profonde, dans notre intimité. Nous nous recevons et nous sommes reçus. Cela suppose à la foi accueil, ouver­ture du cœur et aussi capacité de sortir de soi pour aller demeurer chez l'autre. Finalement c'est l'amour fraternel enraciné dans l'amour de Dieu que nous ex­primons sous cette image de l'hospitalité. C'est parce que Jésus vient en nous et nous reçoit en Lui que nous pouvons aller les uns vers les autres pour demeurer chez nos frères et ouvrir notre cœur à nos frères pour qu'ils demeurent en nous.

C'est jusque-là que doit aller l'amour. L'amour doit être cet accueil, cette réception, cette rencontre, cette conversation. Non pas nécessairement une conversation exprimée par des mots, mais plus profondément cette conversation silencieuse qui se produit à l'intérieur de notre cœur quand nous y ac­cueillons nos frères et à l'intérieur du cœur de nos frères quand nous acceptons de leur rendre visite, de nous rendre chez eux pour y être reçus, pour nous y trouver comme chez nous.

Que notre petite communauté paroissiale et cette communauté que nous formons en ce moment dans cette-église soit une communauté d'accueil mu­tuel. Que sainte Marthe intercède pour nous afin que nous ne soyons pas imperméables, opaques mais que nous soyons transparents, ouverts les uns aux autres, parce qu'ouverts à Dieu, parce que transparents à sa grâce.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public