AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'HOMME CULTIVÉ

1 Co 1, 18-25 ; Mt 13, 1-9
St Justin - (1er juin 1996)
Homélie du Frère Michel MORIN


Q

ui est-il l'homme cultivé ?" Voilà la question que l'apôtre Paul posait aux chrétiens de Corinthe qui étaient "travaillés", traversés, inquiets par les grands courants de leur époque. Saint Paul en nomme deux : "les Juifs qui demandent des signes" cet appétit de voir, ce désir d'être rassuré par des signes, cette vision d'un Dieu qui agirait continuellement pour signifier qu'Il est là et qui finirait par nous remplacer dans notre responsabilité. Un Dieu qui serait tellement visible, tellement repérable qu'Il ne serait plus Dieu. Et l'autre courant, "cette sagesse grecque, ces raisonneurs" dont parle saint Paul. La communauté de Corinthe était travaillée par cela comme nous aujourd'hui. Quelqu'un me disait récemment, quelqu'un qui va à la messe toutes les semaines et qui n'était pourtant pas Marseillais : "Pourquoi Dieu n'était-Il pas à Bari, mercredi dernier ?" Je suis resté un peu perplexe. Mais qui est donc Dieu, même pour ceux qui vont à la messe régulièrement ? L'appétit de signes. Dieu mis dans nos rouages humains. Dieu humanisé. Dieu idolâtré. Et nous le cherchons parfois ainsi. Ce n'est pas étonnant que nous ne rencontrions pas le vrai Dieu.

       Et puis toutes ces sagesses que nous ne cherchons peut-être pas de façon visible nous-même mais par lesquelles nous voudrions bien être rassurés. Sagesse à propos de la vie après la mort, à propos du sens des évènements, à propos de son moi intérieur, cet endroit que les psychologues appellent "le ça" . Nous sommes aussi tourmentés par des tus d'idées qui nous traversent et qui ne nous laissent pas en paix.

       "Qui est l'homme cultivé ?" dit saint Paul. Et sa réponse est simple. "L'homme cultivé c'est le Christ! Puissance de Dieu, sagesse de Dieu !" Scandale ! Et cet homme cultivé qui est Jésus nous ramène à une compréhension dans cette perspective de la parabole du semeur. Si l'homme cultivé c'est Jésus, sagesse de Dieu, la puissance de Dieu, alors Lui seul peut donner cent pour cent. Lui seul peut faire produire un fruit totalement parfait. Lui seul, dans le signe de sa croix, est la manifestation de la puissance de Dieu c'est-à-dire de sa fécondité. "Qui est l'homme cultivé?'' C'est le Christ, mais c'est aussi l'Église et chaque chrétien lorsque nous nous laissons cultiver par la croix du Christ. Cette croix qui est sagesse et qui est folie. Mais la croix du Christ dans notre vie, c'est ce qui est le plus faible, le plus fragile, le plus pauvre et apparemment le plus stérile. Or, aux yeux du Christ, comme de saint Paul, c'est cette terre-là, parce que justement elle a été travaillée par la souffrance, par la peine, par le péché, par toute cette lourdeur, cette terre qui a été travaillée est assez meuble, assez bouleversée, assez retournée pour que la croix porte un fruit, un fruit qui demeure. Trente pour trente ... Cent pour cent ...

       D'ailleurs dans cet évangile, les terrains stériles ne sont pas cultivables. Aucun paysan n'irait mettre sa charrue dans les rochers, aucun paysan n'irait mettre sa charrue dans un endroit où il n'y a pas de terre ou dans un lieu envahi d'épines. L'homme cultivé c'est le Christ ? L'homme cultivé c'est chacun d'entre nous lorsque la sagesse du Christ, sa croix, sa Pâque, vient en nous bouleverser notre vie. Et ce n'est qu'à ce moment-là que notre terre humaine peut produire vraiment un fruit. Un fruit qui ne sera pas une sagesse, qui ne sera pas un signe manifeste et réconfortant, qui ne sera pas un raisonnement, une connaissance abstraite, mais qui est tout simplement la présence du Christ en nous. Et nous la sentons, nous la pressentons, En tout cas, nous y croyons lorsque ce qu'il y a de plus faible devient notre propre force. Et c'est probablement dans ces moments de notre vie où nous pouvons de la façon la plus juste percevoir le salut de Dieu, percevoir la fécondité de Dieu, percevoir les fruits que Dieu attend de nous parce que Lui seul peut les faire pousser et grandir dans notre terre quand celle-ci accepte d'être cultivée par l'homme cultivé, par le Christ, sagesse de Dieu, puissance de Dieu.

       Que par l'intercession de Saint Justin nous acceptions nous aussi, dans notre vie, d'être retournés, d'être bouleversés. Que les rochers soient mis à l'extérieur, que les ronces soient arrachées, pour que, dans la fécondité même de l'amour de Dieu, là où se déploie notre faiblesse, Il puisse, Lui, récolter des fruits de force et de gloire, de vie et de bonheur.

       AMEN

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public