AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'INTIMITÉ DU PÈRE ET DU FILS

2 Tm 3, 14 - 2 Tm 4, 5 ; Jn 15, 1-8
St Irénée de Lyon - (28 juin 2006)
Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

 

F

rères et sœurs, dès les débuts de l’Église se sont fait jour des hérésies, c’est-à-dire des interprétations qui dénaturent le sens profond de la foi. Saint Irénée s’est trouvé affronté à une hérésie très violente à son époque, qui d’ailleurs représente une orientation de pensée qui traverse toute l’histoire, cette hérésie qu’on appelle le gnosticisme, s’origine dans l’expérience du malheur, l’expérience du mal, de l’épreuve, du péché, du négatif. Elle a conduit certains hommes à penser que le monde était mauvais, que si nous tombions dans le mal, qu’il s’agisse du malheur ou du péché, le mal que nous commettons ou celui que nous subissons, c’est parce que le monde est mauvais, et si le monde est mauvais, c’est parce que le créateur est mauvais lui aussi. Il faut donc soigneusement distinguer un véritable Dieu du créateur mauvais qui n’est pas l’auteur de ce monde.

Saint Irénée a donc combattu contre cette vision pessimiste, réductrice, et destructrice du monde et de l’univers en affirmant envers et contre toute la bonté de la création jaillie des mains de Dieu et en magnifiant le dessein de Dieu créateur. Il a dit cela avec des phrases d’une grande profondeur et qui aujourd’hui encore peuvent éclairer directement notre cœur et notre esprit. Il nous dit ainsi dans son grand ouvrage où il réfute cette hérésie de la gnose perverse, il nous dit : "Selon sa grandeur, Dieu est inaccessible, sa gloire est inexprimable, personne ne peut le saisir. Mais selon son amour, selon sa bonté envers nous et toutes ses créatures, il a voulu se laisser saisir, lui qui est insaisissable et il accorde à ceux qu’il aime de pouvoir le contempler car ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. Par lui-même, l’homme ne pourra jamais voir Dieu, mais Dieu, s’il le veut, sera vu des hommes, de ceux qu’il veut, quand il le veut, comme il le veut. C’est pourquoi de tout temps, il s’est fait connaître par celui qui a créé les choses, son Verbe, notre Seigneur Jésus-Christ. Ce verbe qui est la main de Dieu qui a façonné toute la création, qui a façonné le corps de l’homme, qui a insufflé l’âme dans ce corps, grâce à celui qui a créé toutes choses, grâce à son Verbe, Notre Seigneur Jésus-Christ, il s’est fait connaître en tous temps, et dans ces derniers temps, ceux que nous vivons maintenant. Ce même Verbe s’est fait homme parmi les hommes, afin de rattacher l’homme à Dieu. Sa venue dans la chair avait été annoncée par les prophètes et par la venue dans la chair le Christ a réalisé le mélange et la communion de Dieu avec l’homme pour que celui qui était insaisissable s’offre à être saisi, celui qui était incompréhensible, s’offre à être compris, celui qui était invisible, s’offre à être vu, afin que nous puissions voir Dieu et ainsi participer à sa splendeur, parce que la splendeur de Dieu est vivifiante et que voir Dieu c’est recevoir la vie car il est impossible de vivre dans la vie, et il n’y a de vie que par la participation à Dieu, et cette participation à Dieu consiste à voir Dieu et à jouir de sa splendeur et de sa bonté. Et ainsi, transformés à l’image du Fils, nous sommes conduits jusqu’au Père, et c’est l’Esprit qui en nous, façonne cette ressemblance avec le Fils de telle sorte que enlacés à l’Esprit de Dieu, on puisse accéder à la gloire du Père".

Que cette manière de résumer ainsi notre foi qui nous conduit jusqu’à cette intimité de l’amour du Père, révélé par le Fils, et façonné en quelque sorte dans notre propre chair par l’Esprit qui enlace notre corps, que cette vision de la révélation de Dieu remplisse notre cœur, nous rende peu à peu capable de nous approcher de Dieu, et nous aide comme saint Irénée à communiquer aux hommes nos frères, ce mystère, ce dessein de Dieu, si beau, si grand, qui nous conduit à la communion éternelle.

 

AMEN


 

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public