AU FIL DES HOMELIES

Photos

LA JEUNE ÉGLISE

Ac 1, 15-26
St Matthias - (14 mai 1982)
Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS


O

n connaît peu de choses sur saint Matthias sinon le récit de son élection comme apôtre qui nous est donné au début des Actes des apôtres. La tradition veut qu'il ait évangélisé l'Ethiopie, mais c'est tout ce que nous savons. Pourtant c'est extrêmement important car, à travers Matthias, nous assistons aux premiers moments de la vie de l'Église, après l'Ascension, c'est-à-dire après que le Seigneur ait donné à ses disciples tout ce qu'il avait à leur donner durant sa vie sur la terre, car Matthias est élu avant même la Pentecôte.

       C'est dire que l'Église, même si elle n'a pas encore reçu ce souffle de l'Esprit qui l'enverra aux quatre coins du monde, avant même qu'elle aille enseigner le Christ parmi toutes les nations, l'Église existe déjà. Et elle existe déjà de manière bien vivante, et de manière, j'allais dire presque autonome, puisque précisément le Christ a voulu, dans une disposition qui lui est volontaire, que ce ne soit pas Lui-même le Christ qui institue un apôtre à la place de Judas. On aurait très bien pu imaginer que le Christ, au cours d'une des apparitions, après sa résurrection, et avant l'Ascension, puisque nous savons, par ailleurs qu'un jour, Il est apparu à plus de cinq cents frères, et sans doute Matthias devait faire partie du nombre, on pouvait fort bien imaginer que le Christ Lui-même ait institué un nouvel apôtre. Non, entre l'Ascension et la Pentecôte, Matthias est élu.

       Cela signifie que, à partir du moment où le Christ siège dans la gloire Il veille sur son Église, mais en lui laissant la pleine et entière responsabilité de son existence. Qu'est-ce que c'est que l'Église ? C'est le groupe des témoins du Christ, ceux qui ont été saisis par Lui et qui l'ont suivi. Et Matthias était l'un d'eux. Et il se trouve que l'Église a la charge et la mission de garder en elle, de manière intègre, plénière et sans faille, le dépôt qui lui a été confié. Et cela non seulement au plan des vérités de foi, mais également au plan du ministère qui lui est confié, du service qui lui est confié en la personne des apôtres.

       Vous remarquerez comment s'opère cette élection. D'abord, c'est saint Pierre qui prend l'initiative au milieu du collège des douze. C'est saint Pierre qui fait remarquer que la plénitude du témoignage apostolique a été blessée en la trahison de Judas, l'un d'entre eux. Mais en même temps, il fait remarquer que le Christ ne peut pas vouloir que ce ministère apostolique soit incomplet et qu'au contraire l'Église doit d'abord avoir comme souci de garder toute la plénitude de ce qui lui a été confié. Et à ce moment-là, Pierre lui-même pose les critères de l'élection en disant : "Choisissons l'un d'entre nous qui a connu le Christ depuis le moment où Il a reçu le baptême de Jean et où Il a commencé sa vie publique jusqu'au moment de sa résurrection." C'est pour cela que Matthias ne recevra pas l'imposition des mains, car, en réalité parce qu'il avait déjà suivi le Christ, parce qu'il avait fait partie du groupe plus large des disciples, c'était cela qui constituait sa véritable imposition des mains. Les apôtres n'ont rien à ajouter. Il est apôtre parce qu'il fait désormais partie du collège des douze, mais d'une certaine manière, les onze eux-mêmes n'ont rien à lui transmettre parce, déjà, ayant suivi le Christ, il a reçu la présence de Dieu et l'authentification du témoignage apostolique.

        Ensuite, Matthias n'est pas choisi simplement par une sorte d'accord entre les membres du collège apostolique. Il est choisi parmi deux candidats, et on effectue un tirage au sort pour bien marquer que l'Église ou le collège apostolique n'est pas une convocation pure et simple, mais qu'en réalité, le principe de l'unité du collège apostolique c'est précisément la présence vigilante de Dieu manifestée ici à travers ici le tirage au sort. Saint Jean Chrysostome qui commente cet épisode de manière extrêmement fine, dit :"Il n'y avait pas encore d'Esprit Saint, l'Esprit Saint n'était pas encore donné et par conséquent on a eu recours à un moyen moins significatif que le don de l'Esprit, on a recouru au tirage au sort." Mais dans ce tirage au sort ne voyons pas je ne sais quelle pratique un peu magique, une sorte d'ordalie, voyons plus exactement la présence vigilante de Dieu qui, entre ces deux témoins tout aussi qualifiés l'un que l'autre, c'est Dieu qui renouvelle le mystère de son élection le mystère de son appel.

       Ainsi nous connaissons ce début de l'Église, ce souci de préserver en elle la plénitude du témoignage apostolique. Et aujourd'hui, dans notre Église, c'est sans cesse cette vigilance de Dieu qui veille sur les pasteurs pour que l'Église garde en plénitude le dépôt. On ne peut pas garder la plénitude de la foi en gardant simplement la Parole de Dieu. Cela ne suffit pas. Il faut ce que Dieu a choisi pour en être les serviteurs, c'est-à-dire les apôtres.

       Prions aujourd'hui pour toute l'Église, plus spécialement pour Pierre qui est toujours à la tête du collège apostolique. Prions aussi pour les évêques qui en ont beaucoup besoin, vous le savez bien. Ils ont plus besoin que nous encore de notre prière, mais aussi parce que la tâche qui leur est confiée est extrêmement lourde et difficile. Ce n'est pas simplement, contrairement à ce que nous pensons, de manière tout humaine, une sorte de gestion d'un diocèse en essayant de placer plus ou moins ses collaborateurs à tel endroit ou à tel autre. Ce n'est pas d'abord cela la fonction de l'évêque. C'est d'abord de servir la plénitude du témoignage apostolique. Et c'est une exigence redoutable. Et c'est pourquoi il nous faut beaucoup prier pour eux, pour que, véritablement, ils restent toujours sous la plénitude de la force de l'Esprit Saint et qu'ils gardent dans leur cœur, tout le temps, ce souci de servir la plénitude de la vérité que nous avons reçue. C'est cela leur unique raison d'être dans l'Église et c'est pour cela que nous prions pour eux.

      AMEN

 

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public