AU FIL DES HOMELIES

Photos

DIEU SE MANIFESTE DANS L'AMOUR DES FRÈRES

Ep 2, 12-22 ; Jn 14, 22-26 + Jn 15, 17-27
SS. Simon et Jude - (28 octobre 2006)
Homélie du Frère Bernard MAITTE

 

C

omment se fait-il que ce soit à nous et non pas au monde que tu te manifestes ?" Quelques-uns ont pensé que si Dieu se manifestait, si tout le monde le voyait, s'Il arrangeait les guerres, faisait disparaître les famines et que d'un seul coup Il fasse justice, et que tout s'arrange, d'abord, ce serait la fin du monde (je ne sais pas si vous seriez contents), et ensuite, ce n'est pas ainsi que Dieu agit. Est-ce qu'il faut les croire ? Certains l'ont vu, Lucifer l'a vu cela ne l'a pas converti, il a changé de crèmerie.

"Comment se fait-il que tu te manifestes à nous et pas au monde ?" La réponse de Jésus ne se fait pas attendre, mais comme toujours dans l'évangile de Jean, on se demande si Jésus a compris la question. Voilà ce que répond Jésus : "Si quelqu'un m'aime il gardera ma Parole, mon Père l'aimera et nous viendrons à lui et nous ferons chez lui notre demeure." Et puis, comme une sorte de ronron, demeure, amour, Parole, et puis haïr, pas du monde, monde mauvais, pas de ce monde etc … Là on se demande si l'on a répondu à la question !

Je crois que la réponse de Jésus est exactement la réponse qu'il fallait faire à Jude. Si nous avions à poser la question à Jésus aujourd'hui, c'est la réponse qu'il nous ferait. Il nous dirait : "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma Parole, et mon Père l'aimera et nous viendrons vers lui et nous ferons chez lui notre demeure". Le texte lu aux Vigiles hier soir (cela peut être utile de venir parfois aux vigiles), était de saint Jean Chrysostome disait (je résume) : ne vous en faites pas, vous voulez convertir le monde, vous vous plaignez d'être peu nombreux. Mais au départ les apôtres ne sont que douze ! Et s'il y a des millions et des millions de catholiques aujourd'hui, c'est parti de douze hommes. Et il leur dit à ses paroissiens : vous êtes maintenant plus nombreux et vous n'arrivez à rien, vous n'arrivez même pas à évangéliser, à faire de la mission, etc  … Vous me rétorquerez : heureusement, saint Jean Chrysostome, c'est une autre époque, ce n'est pas pour nous ! Ah! Effectivement, des évêques qui proclament la nouvelle évangélisation, d'autres qui font des cellules de base, d'autres qui font de la mission dans tous les coins, on a l'impression que notre Église se bouge, enfin elle est missionnaire, enfin on fait quelque chose. C'est d'ailleurs pour cela qu'il y a autant de monde dans nos églises parce que notre mission a réussi, vous ne pensez pas ? Eh bien non, il suffit de lire n'importe quel sociologue qui n'est même pas anticatholique, il vous donnera une étude et des chiffres qui laissent désespérés de la bonne annonce de Jésus aujourd'hui, si ce n'est dans le monde, au moins en France, car il nous faut bien regarder certainement à notre porte.

Pourquoi est-ce que je vous dis tout cela ? pour une seule raison. C'est que Dieu a un projet et Il ne change pas ce projet. Il a choisi un homme, Abraham, et Il en a fait un peuple aussi nombreux que les étoiles dans le ciel et que le sable sur le rivage de la mer. Il a choisi douze hommes, et Il en a fait une Église belle et resplendissante qui ne cesse d'enfanter de nous enfants à la vie d'enfants de Dieu. C'est par le "un" que Dieu atteint le tout. C'est par un reste que Dieu atteint la totalité. Qu'est-ce que cela signifie ? Que le judéo-christianisme et donc le catholicisme en particulier ne seront jamais une sorte d'idéologie et ne sera jamais un pré programme où il suffirait de formater l'esprit des gens pour qu'il croient. Cela passera toujours par le particulier pour atteindre l'universel. Et qu'est-ce que ce particulier ? C'est tout simple : "si quelqu'un m'aime". C'est-à-dire la première des choses, si nous vivons de l'amour de Dieu, de cette relation personnelle à Dieu, c'est cela qui est d'abord missionnaire. "Si quelqu'un m'aime il garde ma Parole". Et que fait Jésus ? "Je demeure avec lui". Et Jésus a choisi Pierre, un pécheur dont vous savez très bien qu'il finira aussi par le renier, il a choisi plusieurs autres apôtres.

Aujourd'hui nous fêtons Simon et Jude, Simon dit le Zélote, équivalent d'un terroriste. Et que leur a-t-Il dit ? Il les a fait marcher avec lui pendant trois ans. Il leur a parlé de cœur à cœur, Il leur a dit qui Il était, Il a manifesté son amour pour chacun des douze. Et lorsque Jude pose cette question : "Pourquoi te manifestes-tu à nous plutôt qu'au monde", parce que Jésus n'est pas Jésus-Christ super star, l'idéologue de l'amour du Père, mais il est le Verbe de Dieu qui se dit à chacun et personnellement. Et quand on a été atteint personnellement, chacun d'entre nous par l'amour de Dieu, et que Dieu demeure en nous, c'est cela qui va permettre d'atteindre tous les autres. Car, cela se résume à ce moment-là dans l'intersection verticale de l'amour de Dieu, l'intersection horizontale de l'amour du prochain, premier et second commandements. Et à partir de là, l'amour de Dieu manifesté sur la croix peut remplir désormais l'univers? Cela ne passera jamais par des idées, jamais par des programmes, jamais par des décisions arbitraires des supérieurs, mais cela passera toujours par un chrétien qui accepte de vivre l'amour de Dieu et de le dire à son plus proche voisin.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2020 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public