AU FIL DES HOMELIES

Photos

"JE SUIS"

Is 42, 1-7 ; Jn 8, 12-29

Lundi de la semaine sainte – C

(29 mars 2010)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

Quand vous aurez élevé le Fils d l'Homme …

 

F

rères et sœurs, ce passage d'évangile est un peu le résumé de ces longues discussions, ces longs affrontements de Jésus avec les scribes et les pharisiens, affrontements qui vont nous conduire jusqu'à sa mort sur la croix que nous célèbrerons vendredi prochain. Manifestement, les scribes et les pharisiens ne veulent pas comprendre ce que leur dit Jésus, car Jésus se réclame du Père dont le témoignage vaut en faveur du Fils, ce Père qui est avec lui, mais que, dit-il, les juifs ne veulent pas connaître et ne connaissant pas parce qu'ils ne connaissent pas non plus le Fils.

Jésus va dire quelques mots décisifs sur sa mission et sur sa mort. Il va dire que son Heure va venir, car son Heure n'est pas encore venue, c'est l'Heure des ténèbres, c'est l'Heure du complot, de la mort et de l'échec apparent. Mais cette Heure, c'est aussi le moment où Jésus va être élevé : "Quand vous aurez élevé le Fils de l'Homme", élevé sur la croix qui se trouve au sommet du Golgotha et qui rayonne sur le monde entier, élevé sur la croix pour le sacrifice, élevé sur la croix pour la mort, mais élevé par là même dans la puissance de Dieu.

Ce mot "élevé" qui signifie la crucifixion nous renvoie aussi à l'Ascension du Christ quand il quittera ce monde pour aller vers le Père. Quand il quittera le monde, ce n'est pas tout à fait exact, parce que précisément il dit : "Quand je serai élevé de terre, j'attirerai tout à moi". Quand le Christ est élevé sur la croix, quand le Christ est élevé dans la gloire auprès du Père, il entraîne avec lui l'univers tout entier. Tous ceux qui acceptent de le reconnaître sont avec lui, conduits jusqu'au Père.

Jésus, s'il peut ainsi à travers sa Passion, sa croix et sa résurrection, nous entraîner jusqu'au Père, ce Père qui ne le quitte jamais, qui est avec lui sans cesse, si Jésus peut ainsi nous conduire jusqu'au Père, c'est pace qu'il est Dieu comme le Père. C'est ce que Jésus veut dire quand il répète à plusieurs reprises : "Alors, vous saurez que je suis". "Je suis", c'est exactement le nom que Dieu a révélé à Moïse quand Moïse au Buisson Ardent demandait à Dieu : "Qui es-tu ?" et Dieu lui a répondu : "Je suis celui qui suis". "Je suis", tu diras aux enfants d'Israël : "Je suis m'a envoyé vers vous". "Je suis", c'est l'affirmation de la plénitude de l'existence, de la plénitude de la réalité. Toute la réalité de l'univers et du monde se concentre en Dieu parce que lui seul existe : "Je suis". Et quand Jésus parlant de lui-même dit : "Vous saurez que je suis", alors, il revendique d'être avec le Père, Dieu se révélant aux hommes. "Je suis" donnant à toutes choses l'existence, leur sens et leur fin. Oui, Jésus est "Je suis", et parce qu'il est "Je suis", il est élevé de terre sur la croix, il est élevé dans la gloire du Père, il entraîne avec lui l'univers tout entier.

Que nous comprenions cette semaine sainte ce sacrifice du Christ, cette mort sur la croix comme étant l'expression véritable de la gloire du Fils qui est "celui qui est" comme le Père et qui nous conduit au bonheur et à la vérité tout entière.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public